Alsace: Kaysersberg se fait voler sa plaque de «village préféré des Français»

TOURISME La commune de Kaysersberg (Haut-Rhin) a perdu la plaque célébrant sa victoire en 2017 au concours télévisuel du «village préféré des Français»…

Olivier Aballain

— 

A Kaysersberg, la plaque commémorative était encore présente le 27 juillet 2017

A Kaysersberg, la plaque commémorative était encore présente le 27 juillet 2017 — Twitter / @christ_starck

Le village préféré des Français a perdu sa plaque. En pleine saison touristique, Kaysersberg se voit obligé de lancer un appel à témoins. Il s’agit, pour la charmante cité viticole alsacienne, de remettre la main sur l’écriteau doré célébrant son statut de « village préféré », décroché de haute lutte en juin, dans l’émission présentée par Stéphane Bern sur France 2.

Selon nos informations, la commune de Saint-Valéry-sur-Somme, arrivée 2e de ce concours télévisuel, n’est pas soupçonnée.

>> A lire aussi : VIDEO. Comment Kaysersberg, élu village préféré des Français, se prépare à l'afflux de touristes

Selon le court message publié dimanche sur le réseau social Twitter, le vol a pu être perpétré dans la nuit de samedi à dimanche. La plaque commémorative était fixée sur une stèle bien visible, à l’entrée d’une promenade piétonne longeant la Weiss, « entre le Bahdus et le pont fortifié ».

« Manque de respect »

Le compte Twitter de l’office du tourisme de la vallée de Kaysersberg a donc lancé un appel à toutes les personnes qui pourraient éclaircir le mystère de cette disparition. Sur Facebook l’office s’interroge sur un acte « inutile », tout en relativisant un peu à la suite des réactions enflammées postées par certains internautes.

« Nous sommes très déçus et exaspérés par un tel acte et un tel manque de respect, précise l’office de tourisme, qui invite les internautes à ne pas rentrer « dans la polémique, les attaques ciblées ou des propos déplacés ».

Contacté en forme de boutade par 20 Minutes, l’office du tourisme de Saint-Valéry-sur-Somme indique n’avoir « pas été informé » du vol de la plaque et certifiait ne pas être en sa possession.