Alsace: Limitez votre consommation d’eau, la sécheresse guette

SECHERESSE Les préfectures d’Alsace prévoient des restrictions d’eau car la sécheresse guette dans les deux départements…

G.V.

— 

Illustration arrosage, secheresse.

Illustration arrosage, secheresse. — A. GELEBART / 20 MINUTES

  • L’année a été marquée par des précipitations trop faibles, ne permettant pas de recharger les nappes phréatiques en Alsace
  • Les préfectures du département lancent des recommandations avant d’être obligées d’appliquer des restrictions

La chaleur de ces derniers jours n’arrange rien. De l'eau, il y en a encore, mais il est temps de songer à faire des économies... Les préfectures du Bas-Rhin et du Haut-Rhin alertent sur la consommation d’eau « après une année marquée par des précipitations trop faibles pour recharger les nappes phréatiques. Les nappes ne se sont pas rechargées de façon satisfaisante et des "assecs", que l’on constate habituellement plutôt en août, sont déjà apparus dans le Haut-Rhin. Enfin, les débits des cours d’eau, qui sont mesurés et analysés chaque semaine, ont beaucoup baissé, si bien que des restrictions de l’usage de l’eau seront bientôt nécessaires. »

Une situation « préoccupante »

La situation est d’autant plus « préoccupante » sur l’ensemble du département qu’elle pourrait globalement perdurer voire se dégrader rapidement, prévient la préfecture.

Aussi, les collectivités et les particuliers sont invités « sans attendre les restrictions probables à brève échéance, de modérer leur consommation et de l’adapter au contexte de ce début d’été. »

La préfecture du Haut-Rhin, particulièrement touchée, demande dès à présent aux collectivités de ne procéder au lavage des voiries et des trottoirs, à l’arrosage des espaces verts publics et des terrains de sport qu’en dehors des heures les plus chaudes de la journée. Il en va de même pour les espaces verts des particuliers. Le préfet demande également de « ne procéder au lavage des véhicules que dans des stations professionnelles. » Idem pour l’arrosage des jardins potagers et massifs fleuris. Il pourrait être limité si la situation s’aggrave significativement. De plus, l’alimentation des fontaines publiques, en cas de circuit ouvert, ne devrait plus être maintenue.

Nouvelle réunion le 20 juillet

Enfin, concernant les agriculteurs et le prélèvement en rivière pour l’irrigation des cultures, la préfecture du Bas-Rhin rappelle que tout prélèvement dans la nappe ou dans les cours d’eau, doit obligatoirement faire l’objet d’une déclaration ou d’une autorisation auprès du service de police de l’eau de la Direction Départementale des Territoires.

Le comité sécheresse de la préfecture se réunira à nouveau le 20 juillet prochain pour examiner l’évolution de la situation et proposer le cas échéant la mise en place de mesures de restriction.