Nancy: L’élève pilote se crashe avec un hélicoptère à 300.000 euros

FAITS DIVERS Un hélicoptère s’est écrasé dimanche sur l’aéroport de Tomblaine (Meurthe-et-Moselle), l’hypothèse de l’erreur humaine est privilégiée…

Gilles Varela

— 

Illustration. Un hélicoptère.

Illustration. Un hélicoptère. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

C’est en forgeant qu’on devient forgeron. Oui mais là, la facture est un peu salée. Un élève pilote de 65 ans, seul aux commandes d’un hélicoptère d’une valeur de plus de 300.000 euros, s’est crashé sous les yeux de son moniteur qui encadrait le cours depuis le sol. Heureusement, les dégâts ne sont que matériels et le pilote n’est que légèrement blessé. L’hélicoptère, un Robinson R44, s’est écrasé samedi vers midi, sur le terrain de l’aéroport de Tomblaine, près de Nancy, rapporte nos confrères de l’Est Républicain.

Probablement une erreur de pilotage

L’appareil est hors d’usage. Selon le directeur de l’aéroport, il pourrait s’agir « d’un problème de manœuvre au moment de l’atterrissage. » Le petit rotor arrière de l’hélicoptère pourrait avoir touché le sol, ce qui a déséquilibré l’aéronef qui s’est couché sur le côté. Une enquête des autorités aéronautiques (BEA et DGAC) est en cours pour déterminer les causes de cet accident.