• Tee-shirts sérigraphiés, assemblage de drones, etc., les DIY ne manqueront pas presqu’île Malraux
  • Une partie du festival est gratuite, l’autre payante de 5 à 7 euros

Dans le monde, les Maker Faire sont déjà répandus. Mais à Strasbourg, la fête du Do it yourself (DIY) posera pour la première fois ses valises samedi et dimanche. Repoussé deux fois, l’événement de création de ses propres mains produit  par AV Lab, le FabLab (laboratoire de fabrication, en VF) du Shadok envahit même la presqu’île Malraux.

Devant les imprimantes 3D et autres fraiseuses d’AV.Lab à l’étage du Shadok, autour de consoles vidéos dans les dômes installés par AV Exciters à proximité de l’eau, dans un bus retapé débarqué de République Tchèque ou dans une volière destinée aux vols de petits drones, voici quelques idées d’ateliers à découvrir ce week-end.

Bidouille, bricolage et numérique sont les mots d'ordre à l'étage du Shadok, dans les locaux d'AV Lab.
Bidouille, bricolage et numérique sont les mots d'ordre à l'étage du Shadok, dans les locaux d'AV Lab. - B. Poussard / 20 Minutes.

Des tee-shirts sérigraphiés. Installé sur la petite esplanade devant le cinéma UGC Cité, un drôle de maker bus proposera notamment des ateliers de découpe vinyle afin de réaliser des tee-shirts. A l’aide d' une insoleuse en guise de tampon numérique, chacun pourra ainsi réaliser un tee-shirt à sa sauce, avec ses punchlines ou ses dessins.

Le Mini Maker Faire va investir largement la presqu'île Malraux.
Le Mini Maker Faire va investir largement la presqu'île Malraux. - B. Poussard / 20 Minutes.

Des drones à assembler. A base de petits kits, quelques petits drones pourront être assemblés ou reconstruits sur la presqu’île Malraux ce week-end. Pour les tester avec des masques dans des vols immersifs à l’aide de petits contrôleurs vidéo installés sur les châssis, une volière sera par ailleurs installée devant les foodtrucks sur le quai.

Montage en cours de drones, avant la volière installée pour des vols immersifs ce week-end.
Montage en cours de drones, avant la volière installée pour des vols immersifs ce week-end. - B. Poussard / 20 Minutes.

Des mini-catapultes à découper. Pour permettre au grand public de découvrir les machines utilisées par les 850 membres d’AV.Lab en même temps que les projets d’une petite quarantaine d’entre eux, le FabLab offrira (notamment) l’occasion aux plus (et moins) jeunes de réaliser de mini-catapultes en bois avec la technique de découpe laser.

Une console de jeux vidéo à faire soi-même. Dans un atelier de plusieurs heures, un partenaire de l’organisation proposera même de réaliser sa propre console vidéo vintage, type NES, la Nintendo la plus à l’ancienne. Tandis que les visiteurs pourront tester celle réalisée par un autre adhérent du FabLab.

Des robots à souder, et des combats en arène. Autre équipement mis à disposition de tous par l’équipe d’AV.Lab à l’étage du Shadok : du matériel pour souder des circuits afin de fabriquer de petits robots lumineux. Par ailleurs, un autre FabLab venu de Mulhouse entraînera lui le public dans des combats avec ses robots sur une arène.

Mini Maker Faire de Strasbourg, ouvert de 11h à 18h samedi et dimanche à la presqu’île Malraux. Une partie du festival est gratuite, 5 à 7 euros l’entrée au Shadok ou des dômes ateliers. Infos sur la page Facebook de l’événement.