Strasbourg: Quand Schiltigheim va créer la surprise avec son marché couvert

SOCIETE Le « vieux Schilick » va accueillir une halle, un marché couvert où il sera possible également de trouver des meubles vintage, des idées déco et des expos. Barcelone et Manhattan n’ont qu’à bien se tenir…

Gilles Varela

— 

Le chantier du marché couvert de Schiltigheim. Le 25 avril 2017. Lancer le diaporama

Le chantier du marché couvert de Schiltigheim. Le 25 avril 2017. — G. Varela / 20 Minutes

  • La ville de Schiltigheim ouvrira en septembre un marché couvert où meubles vintage, ateliers et produits alimentaires vont se croiser
  • Situé au cœur du vieux village, le site devrait être un lieu de rencontre convivial et familial mais aussi très design

Avec son marché couvert, la ville de Schiltigheim pourrait bien faire de l’ombre à sa belle voisine, Strasbourg. Avec son petit air de Boqueria comme à Barcelone ou du Chelsea Market à Manhattan, le nouveau marché couvert de la ville, les halles du Scilt, va investir un lieu laissé à l’abandon, l’ancienne coopérative des bouchers, au cœur du vieux centre-ville, promis comme une bonne partie de l’ancien village, à la destruction dans les années quatre-vingt.

Le chantier du marché couvert de Schiltigheim. Le 25 avril 2017.
Le chantier du marché couvert de Schiltigheim. Le 25 avril 2017. - G. Varela / 20 Minutes

 

Un cœur de ville

Plus qu’un simple marché, l’endroit devrait devenir un lieu de rencontre, de partage, un cœur de ville où design, mode, art, fromage ou bien encore fuits et légumes vont se partager judicieusement les 700 m2 de l’ancienne coopérative et deux maisons traditionnelles adjacentes. « C’est un voyage dans le temps, dans l’espace, a mentionné le maire de Schiltigheim, Jean-Marie Kutner. Schiltigheim, petit village connu dans le temps pour ses tavernes, qui fût au Moyen-Âge le village de dépravation et de perdition de Strasbourg, où l’on a toujours appris à bien vivre et aimer les bonnes choses-rires- », aurait trouvé « une vitrine pour l’attractivité de la ville, une locomotive urbaine et un lieu de vie. »

Car, comme dans d’autres halles de grandes villes européennes, il sera possible de se restaurer sur place, en direct, de trouver tous les produits alimentaires de base. Ou bien encore de venir avec son vieux meuble pour apprendre à le redécorer, « façon tendance », d’apprécier une exposition de Tomi Ungerer où d’inscrire ses enfants à des ateliers, participer à du Fooding ou d’événementiels comme des dîners étoilés, car les lieux ont été pensés, par l’architecte Dominique Coulon, pour être polyvalents, modulables et « réversibles ».

Le chantier du marché couvert de Schiltigheim. Le 25 avril 2017.
Le chantier du marché couvert de Schiltigheim. Le 25 avril 2017. - G. Varela / 20 Minutes

 

Les Halles du Scilt devraient ouvrir leurs portes le 15 septembre. Olé !