Strasbourg: Coup de chaud dans les trams et bus, les tarifs vont (encore) augmenter cet été

TRANSPORTS L'Eurométropole de Strasbourg doit voter vendredi une augmentation des tarifs du réseau de transports de la CTS...

Alexia Ighirri

— 

Strasbourg: une nouvelle hausse des tarifs dans les trams et bus de la CTS(Illustration)

Strasbourg: une nouvelle hausse des tarifs dans les trams et bus de la CTS(Illustration) — G. VARELA / 20 MINUTES

  • La hausse sera en moyenne de 1,61%.
  • Les nouveaux tarifs entreront en vigueur le 1er juillet 2017 sur le réseau de tram et bus strasbourgeois.

Cela ressemblerait presque à un tube de l’été. Cette année encore, au 1er juillet plus exactement, les tarifs vont une nouvelle fois augmenter sur le réseau de la Compagnie des transports strasbourgeois (CTS). Une hausse de 1,61 % en moyenne portant sur les abonnements (lire ci-dessous).

Comme l’an dernier, l’Eurométropole de Strasbourg justifie cette revalorisation tarifaire par le renforcement de l’offre du réseau – « les lignes vers l’ouest, le nord, Kehl, et les efforts vers les communes de la première et deuxième couronneavec la ligne 1 du bus et l’arrivée du ticket unique TER-CTS », liste le président Robert Herrmann – et le souhait « de faire face à la hausse des charges en gardant une capacité financière ».

Et comme l’an dernier, les élus d’opposition, Jean-Emmanuel Robert (LR) en première ligne, fustige « la 9e hausse depuis 2008 ». Dans un communiqué, il reproche à la collectivité de chercher à « augmenter la rentabilité de la CTS » pour pouvoir réduire sa subvention de fonctionnement versée à la compagnie de transports.

« C’est chiant… mais peut-être pas totalement abusé »

Et les usagers quotidiens du réseau de transport, eux, qu’en pensent-ils ? « Le jour où on nous annoncera une baisse, là ce sera une grande nouvelle », s’exclame Clarisse en attendant son tram à la station Etoile Bourse. Quand son voisin préfère hausser les épaules : « On a l’habitude… »

Edouard n’accueille pas cette nouvelle hausse avec un grand sourire : « C’est chiant ! On a quand même l’impression de tout le temps raquer… Mais ces augmentations ne sont peut-être pas abusées : le réseau de tram et de bus à Strasbourg, il est quand même assez bien foutu. » Reste que pour certains, à l’instar de Marjorie qui bénéficie de la tarification solidaire en raison de son quotient familial, « quelques centimes par ci, quelques centimes par là… Ça finit par chiffrer ».

>> Ce qu’il faut retenir de la revalorisation des tarifs du réseau de transport urbain :

  • Hausse de 1 euro sur tous les abonnements à tarif plein, passant de 49,80 euros à 50,80 euros (pour les 26-64 ans) et de 25,60 euros à 26,60 euros (moins de 25 ans et plus de 65 ans).
  • Hausse de 50 centimes sur les abonnements des usagers sous le seuil du quotient familial 3, et de 30 centimes pour les usagers sous les seuils 1 et 2.
  • Hausse de 14 euros par an sur l’abonnement multimodal PassMobilité (tram, vélo, autopartage)
  • Pas d’augmentation pour le titre unitaire (soit 1,60 euro l’aller simple sur Badgeo et application U’GO ou 1,70 euro pour le support papier magnétique) et le montant des carnets de tickets.
  • Un nouveau ticket de secours va être progressivement déployé pour les usagers de la 2e couronne de l’agglomération : le titre intermodal « Alsa + 24h » vendu à bord des navettes TER (puis des bus CTS d’ici à 2018) au tarif de 5 euros.

>> A lire aussi: Le ticket vendu par les conducteurs de bus passe de 1,70 à 2 euros ce mercredi