Alsace: Après des menaces de mort sur des écoliers, une première sanction tombe pour le complice

FAITS DIVERS Un tout jeune majeur comparaissait mercredi devant la justice pour avoir participé à une scène de menaces de morts proférées sur des écoliers à Berstheim (Bas-Rhin), début avril…

G.V.

— 

Strasbourg le 20 janvier 2017. le nouveau Palais de justice.

Strasbourg le 20 janvier 2017. le nouveau Palais de justice. — G. Varela / 20 Minutes

Selon une information des Dernières Nouvelles d’Alsace, un jeune majeur comparaissait mercredi devant la justice pour avoir participé, le 4 avril dernier à Berstheim, à une scène où des menaces de mort avaient été proférées à l’intention d’écoliers. Pour rappel, le passager d’une voiture que le prévenu conduisait avait pointé une arme (factice) sur des écoliers en leur criant de se mettre à terre. Le jeune conducteur, lycéen, était poursuivi pour complicité. Le passager étant mineur, il sera jugé par le tribunal pour enfants.

Regrets exprimés

A la barre, le jeune homme, a expliqué avoir été surpris par son ami et exprimé des regrets, notamment de ne pas avoir réagi au moment des faits. Il a été condamné à quatre mois de prison avec sursis avec inscription au casier judiciaire. L’école et les parents des cinq enfants victimes des menaces n’ont pas souhaité se constituer partie civile.