Doubs: Une mère suspectée d'un triple infanticide et son compagnon placés en garde à vue

FAITS DIVERS Les corps de trois nourrissons, dont des jumeaux, ont été retrouvés par les policiers au domicile du couple...

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration d'une voiture de gendarmerie.

Illustration d'une voiture de gendarmerie. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Macabre découverte dans une maison de Pontarlier, dans le Doubs. Une mère, suspectée d’avoir tué ses trois nourrissons à leur naissance, et son compagnon, qui a prévenu la police, ont été placés en garde à vue ce lundi, a-t-on appris de source judiciaire.

Les corps des nouveau-nés, dont des jumeaux, ont été retrouvés par les policiers dans la cave de l’habitation du couple à Pontarlier, a précisé à l’AFP la procureure de la République de Besançon Edwige Roux-Morizot.

« Ils ont vraisemblablement été tués à la naissance », a-t-elle indiqué, sans donner plus de détails sur les éléments qui permettent de le penser. Les jumeaux ont été tués il y a quelques mois. La mort du troisième nourrisson est antérieure, a-t-elle indiqué.

Les enquêteurs alertés par le père

Une autopsie a été ordonnée pour déterminer les causes exactes des décès.

Le père de famille s’est rendu lui-même au commissariat pour alerter les enquêteurs après avoir trouvé des sacs suspects dégageant une odeur pestilentielle dans le grenier de sa maison.

>> A lire aussi : Céline Rubey condamnée à 19 ans de prison pour un triple infanticide

Il n’a pas osé les ouvrir, mais il se doutait qu’il pouvait s’agir de nourrissons après s’être entretenu avec sa femme, a noté la magistrate.

Une enquête ouverte

Quand les policiers sont arrivés sur place, les sacs avaient été déplacés à la cave.

La mère de famille, 30 ans, et son conjoint, 36 ans, ont été placés en garde à vue lundi. Ils sont déjà parents de deux enfants âgés de 3 et 7 ans.

Une enquête a été ouverte et confiée à la police judiciaire et au commissariat de Pontarlier.

Mots-clés :