Tram à Strasbourg: Grâce au financement participatif, un collectif se paye un expert pour peser dans le débat

TRANSPORTS Le collectif d’associations « Pour le tram à Koenigshoffen » a réuni plus de 10.000 euros grâce aux internautes…

Alexia Ighirri

— 

Projet de tram à Strasbourg: Grâce au financement participatif, un collectif peut se payer un expert pour peser dans le débat (Illustration)

Projet de tram à Strasbourg: Grâce au financement participatif, un collectif peut se payer un expert pour peser dans le débat (Illustration) — Floreal Hernandez

Après Manhattan ou Miami, voilà les experts Koenigshoffen. Alors pas de crime à résoudre, mais un projet d’extension de tramway dans ce quartier ouest strasbourgeois à évaluer. Le collectif d’associations « Pour le tram à Koenigshoffen » a réussi à réunir plus de 10.000 euros grâce au financement participatif sur Internet pour pouvoir faire appel à un cabinet d’experts.

Une démarche inédite. Surtout que chaque partie est favorable à l’arrivée d’une ligne de tram dans ce secteur, qui devrait être mise en service en 2019-2020. Le problème réside essentiellement sur le point de départ : faut-il étendre la ligne F depuis le Faubourg-National (la proposition de la municipalité), ou la ligne C depuis la gare (la proposition du collectif).

Pourquoi l’appel à un expert ?

Interpellations, documentations, conférences de presse, actions symboliques… Le collectif « Pour le tram à Koenigshoffen » a tenté de faire entendre sa voix et de défendre sa proposition. En vain : la collectivité a toujours privilégié sa propre variante, pour des questions de coût notamment. « La ville emploie souvent le terme “expert d’usage” dans ses réunions. Elle balayait à chaque fois nos arguments en nous disant qu’on ne s’y connaissait pas. Du coup, on s’est dit qu’on allait prendre un expert », explique Pierre Ozenne, porte-parole du collectif.

L’expert sera amené à évaluer la proposition de la collectivité et celle du collectif puis à déterminer « quel est le point de départ, au meilleur coût et pour le meilleur service à la population », dixit Pierre Ozenne. Pour pouvoir s’offrir les services d’un cabinet, le collectif a fait appel aux dons des internautes.

Qu’est-ce qu’il peut changer ?

L’expert sera recruté ces prochains jours auprès d’un cabinet assez éloigné de Strasbourg pour éviter tout soupçon. Il rendra son travail durant l’enquête publique dédiée à l’extension de tram, qui devrait avoir lieu ce printemps. De quoi nourrir la réflexion du commissaire enquêteur. Désigné par le tribunal administratif et suivi par le préfet, ce dernier va écouter les différentes parties et formuler un avis qu’il est obligé de motiver. « On veut un avis favorable, poursuit le porte-parole. Mais on aimerait qu’une réserve soit émise concernant le départ de l’extension. »

>> A lire aussi: Menaces de recours dans le dossier du tracé du tramway à Koenigshoffen

Et après ?

Le collectif espère alors que la ville, puis l’agglomération, se rangera derrière ces avis. Et si l’expert conclut dans le sens de la collectivité ou si le commissaire enquêteur valide le projet sans réserve ? « On va entrer dans une zone plus trouble, pense Pierre Ozenne. Beaucoup de personnes vont être déçues et on va entrer dans des contentieux qui vont retarder le projet. Et ce n’est pas ce que souhaite le collectif. »