Les sangliers sont très nombreux dans ce coin de la Moselle.
Les sangliers sont très nombreux dans ce coin de la Moselle. - ARDEA/MARY EVANS/SIPA

Même les chasseurs sont étonnés. Voire choqués. Repéré par nos confrères du Républicain Lorrain, un arrêté préfectoral a été déposé au début du mois pour l’organisation d’une battue au sanglier sur un périmètre de 10 km2 à la frontière avec le Luxembourg, dans le nord-ouest de la Moselle, du côté de Sierck-les-Bains.

L'arrêté concerne notamment le pays de Sierck.
L'arrêté concerne notamment le pays de Sierck. - Capture d'écran / Google Maps.

Des chasseurs qui envisagent de boycotter la battue

Au total, l’opération visant à limiter la prolifération de l’animal dans des zones cultivées devrait selon les termes de l’arrêté réunir 526 chasseurs et 174 rabatteurs, sans fusil, eux. « À ma connaissance, c’est du jamais vu […] dans de telles proportions », s’étonne auprès de nos confrères le président de l’association des chasseurs de Thionville.

>> A lire aussi : Alsace: En pleine battue, un chasseur mordu à la jambe par un sanglier

« On veut prendre en compte un problème qui doit l’être mais de manière disproportionnée et avec des méthodes du XIXe siècle », regrette le maire de la commune voisine de Terville. Le débat est lancé, des chasseurs envisagent même le boycott de la battue. Mais le coin sera sûrement à éviter pour des balades, le 25 février…

Mots-clés :