Grand Est: Une application qui veut aider ses utilisateurs à manger sainement

SANTE Conçue par un trentenaire lorrain, l'application NutriPlanning entend proposer une alimentation équilibrée adaptée à chacun de ses utilisateurs...

Alexia Ighirri

— 

Grand Est: L'application NutriPlanning améliore l'alimentation de ses utilisateurs

Grand Est: L'application NutriPlanning améliore l'alimentation de ses utilisateurs — G. Varela / 20 Minutes

Avis à celles et ceux qui veulent adopter une alimentation plus équilibrée mais qui ne savent pas forcément par où commencer : la nutrition, désormais, c’est dans la poche. Conçue par le Lorrain Julien Sosin, 30 ans, l’application NutriPlanning permet à ses utilisateurs d’être accompagné personnellement au quotidien dans cette quête.

Dans l’optique de perdre du poids, mais surtout de mieux manger. « Le but c’est vraiment d’améliorer l’alimentation, de la rééquilibrer sur le long terme. Beaucoup de personnes mangent mal et ne savent pas vraiment comment faire pour changer », indique Julien Sosin.

Pas que du calcul de calories

Alors qu’il commençait à étudier la nutrition pour son cas personnel d’abord, cet informaticien lorrain a peu à peu distillé des conseils autour de lui : « Les applications sont souvent très orientées sur le calcul de calories. Ce sont des tableaux Excel sur téléphone en fait. Alors qu’il est nécessaire de faire attention à la qualité de ce qu’on mange ».

>> A lire aussi: Nutribird, le jeu d'arcade picard pour manger plus sain

L’application fonctionne comme une sorte de livre de recettes – une centaine actuellement — interactif et qui s’applique directement aux besoins de l’usager. Et ce, même s’il est végétarien, végétalien ou encore intolérant au gluten, promet Julien Sosin.

Une fois l’application téléchargée (actuellement disponible sous Android, gratuite sauf option premium), il faut se créer un profil. Outre l’âge, la taille, le poids, il est possible d’indiquer son niveau d’activité ou encore de calculer son taux de matière grasse.

Puis, on détermine un objectif, qu’il s’agisse de la perte de poids ou de prise de masse musculaire pour un sportif. Deux possibilités alors : tenir un journal quotidien de ce qu’on mange ou laisser l’application suggérer les repas les plus adaptés. « Elle calcule par exemple les quantités qui conviennent au profil, souligne le Lorrain. L’application va jusqu’à générer une liste de course histoire d’acheter les bons ingrédients nécessaires aux recettes. » Pour être guidé des rayons du supermarché jusqu’à sa cuisine.