A Mulhouse, Gallucha Maroquinerie lance les sacs connectés.
A Mulhouse, Gallucha Maroquinerie lance les sacs connectés. - F.Schroeder photographe

Après les maillots de bain et les robes connectés de Spinali Design, une autre société mulhousienne se lance dans les sacs intelligents reliés aux smartphones. Avec son nouveau concept high-tech « Gallucha & Moi », Gallucha Maroquinerie permet de connecter ses sacs à main aux objets qu’il renferme. Histoire de vous informer si les accessoires que vous souhaitez emporter sont bien avec vous.

« Pour se démarquer »

« Cela faisait un moment qu’on cherchait quelque chose pour se démarquer et innover dans les sacs. Quand on a vu les maillots de bain connectés, ça a fait un déclic chez moi », raconte celle qui a créé la marque en 2011 Valérie Mannarelli.

Elle a rencontré les équipes de Spinali Design, a lancé une étude de faisabilité et a pu compter sur l’aide d’Alsace Innovation, le programme Captronic et la Banque publique d’investissement. « Parce qu’on est des maroquiniers à la base, pas des ingénieurs », souligne-t-elle.

Gallucha & Moi

Le concept Gallucha & Moi expliqué dans une vidéo ! Le sythème Gallucha & moi comprend un boitier de la taille d'un smartphone, à glisser dans la poche prévue à cet effet dans votre sac Gallucha, un cable pour le recharger et 6 stickers. Des questions sur ce système innovant ? C'est avec plaisir que nous y répondons !

Posté par Gallucha & Moi sur mardi 1 mars 2016

Concrètement, « Gallucha & Moi » comment ça marche ? « On sticke tous les éléments du sac avec des petites pastilles présentant un QR Code. Elles sont reliées à une petite boîte électronique qui est reliée à l’application mobile », explique la créatrice mulhousienne. La boîte, fonctionnant en bluetooth, sert de relais.

« Cela permet de savoir si tous les éléments stickés sont dans le sac, sans fouiller ou perdre du temps pour voir si on n’a pas oublié ses clés ou sa carte de cantine, de ne pas oublier de mettre le contrat à faire signer dans sa mallette ou son passeport et billet d’avion avant de partir à l’aéroport », poursuit-elle.

Une option « coffre-fort »

Un service bien utile pour toutes les têtes en l’air. « Et même si on ne l’est pas, ça arrive à tout le monde d’oublier des choses. C’est quelque chose qui va nous détendre, parce que si c’est vert sur le téléphone, c’est sûr c’est dans le sac », estime la créatrice.

Parmi les fonctionnalités de l’application, il est possible de programmer une liste d’accessoires à préparer. Une alarme vous rappelle le jour J les objets nécessaires à votre déplacement.

Mieux encore, avec le mode « coffre-fort » : « Personne ne peut toucher à toutes les choses qui sont dans le sac à moins de déclencher une alerte. C’est intéressant dans les transports en commun ou dans les soirées ».

En vente en septembre

Tous les sacs (une quinzaine sur la trentaine de références que compte la marque mulhousienne), déclinés en cinq à six cuirs différents, sont compatibles avec « Gallucha & Moi ». Côté prix, il faut compter entre 330 et 479 euros pour un sac et 75 euros pour la technologie.

Les premiers tests sur les sacs connectés ont été réalisés en octobre. Le système a été présenté en janvier au salon Who’s next à Paris. Il sera en vente auprès du grand public en septembre.

« Dans un premier temps, cela va nous servir à promouvoir la marque des sacs et à apporter quelque chose de nouveau. Dans un second temps, il n’est pas exclu de vendre séparément l’exploitation du système puisqu’on a déposé le brevet », indique Valérie Mannarelli. Un système qui pourra alors s’adapter aux valises ou encore aux sacs d’école. Parce que la maroquinerie n’est peut-être qu’au début de sa révolution numérique.

Mots-clés :