La banderole des UB 90 «Libertés bafouées, supporters fichés, occupez-vous des terroristes: pas des supporters» a été sanctionnée par la Fédération française de football d'une amende de 2.000 euros pour le Racing club de Strasbourg.
La banderole des UB 90 «Libertés bafouées, supporters fichés, occupez-vous des terroristes: pas des supporters» a été sanctionnée par la Fédération française de football d'une amende de 2.000 euros pour le Racing club de Strasbourg. - Capture d'écran ub90.free.fr

Comme les Ultras Boys 90 s’y attendaient, le Racing club de Strasbourg a été sanctionné par la Fédération française de football. Le club a écopé d’une amende de 2.000 euros, a indiqué le RCS. La raison ? Une banderole déployée par les supporters strasbourgeois à la Meinau, le 29 janvier lors de la venue de Béziers (3-0).

La loi Larrivé visée par la banderole

Sur cette banderole était inscrit avant le vote de la loi Larrivé à l'Assemblée nationale : « Libertés bafouées, supporters fichés, occupez-vous des terroristes : pas des supporters. » Le délégué de la rencontre l’avait signalé à la FFF et celle-ci avait demandé des explications au Racing sur l’intrusion de la banderole dans son enceinte. Les explications écrites du club strasbourgeois n’ont pas suffi à éviter la sanction fédérale.

>> Le communiqué des UB 90 après la banderole.

 

Mots-clés :