Sarre-Union, le 19 janvier 2016. - Sarre-Union (CFA) bat Niort (L2) (1-0) en 16e de finale de la Coupe de France. Le club amateur bas-rhinois accède pour la première fois les 8es de finale de la compétition et joue Lorient (L1), ce mercredi.
Sarre-Union, le 19 janvier 2016. - Sarre-Union (CFA) bat Niort (L2) (1-0) en 16e de finale de la Coupe de France. Le club amateur bas-rhinois accède pour la première fois les 8es de finale de la compétition et joue Lorient (L1), ce mercredi. - Floreal Hernandez

Une colère passe plus vite « au soleil et à la mer ». Ce n’est pas Charles Aznavour qui le chante mais Roudy Keller, le manager de Sarre-Union, qui l’affirme. Mais rentrer en Alsace de ses vacances aux Seychelles, le dirigeant a tonné lundi soir. « Ma plus grosse crise en 23 ans au club. »

>> A lire aussi : Le défenseur de Sarre-Union Yann Schneider délaisse la construction de sa maison le temps d’un match contre Lorient.

« Ça a pété méchamment »

La raison ? Roudy Keller ne veut pas entrer dans le détail mais avant de partir neuf jours en vacances à 10.000 km, il avait fixé une feuille de route à son groupe : prendre 8 points face à Chasselay et la réserve d’Auxerre en CFA et de « couper » avec les médias et la Coupe de France.

Force est de constater que la connexion Internet de Roudy Keller a fonctionné aux Seychelles. Il a su que son équipe n’avait pris que trois points en championnat et était toujours dernière de sa poule. Et il a pu lire tous les articles annonçant le 8e de finale face à Lorient (Ligue 1) de ce mercredi.

>> A lire aussi : « Je suis Breton naturalisé Alsacien », affirme Yvon Pouliquen, ex-coach du Racing et de Lorient.

« Ça a méchamment pété à tous les échelons du club », avoue le manager. Le point positif de « cette crise » ? « Je connais mon équipe, il va y avoir une très grosse réaction », annonce Roudy Keller. Si la réaction conduit à l’élimination de Lorient, pas dit qu’une grosse crise n’éclate pas à Londres chez Loïc Féry, le président du FC Lorient.

>> Tweet de Loïc Féry après une défaite du FC Lorient à Reims (4-1) en août 2015.

Mots-clés :