Des applis concoctées en Alsace pour cuisiner et consommer autrement (Illustration)
Des applis concoctées en Alsace pour cuisiner et consommer autrement (Illustration) - Will Ireland/Future Pub/REX/SIPA

Plusieurs grammes de numérique, une pincée de cuisine et un soupçon d’innovation…
Voilà le bouillon qui aura permis la création, ces derniers mois, de plusieurs applications qui invitent leurs usagers à cuisiner et consommer autrement. De façon plus juste, plus solidaire et plus collaborative. Présentation de Soochef, Give’N’Joy et Mummyz, des applis « made in Alsace ».

Soochef et l’économie collaborative. La start-up strasbourgeoise Soochef, créée par trois jeunes hommes, propose la livraison à domicile de plats faits maison en mettant en relation des cuisiniers particuliers rigoureusement sélectionnés et… ceux qui ont faim. Via l’appli, il est donc possible de composer son menu, de l’entrée au dessert, puis d’indiquer la date et l’adresse de la livraison.

Give’N’Joy et la démarche solidaire. A la manière des cafés ou des baguettes suspendus, des jeunes Haut-Rhinois ont lancé Give’N’Joy, une plateforme solidaire qui donne la possibilité à des personnes en difficulté d’aller au restaurant.

Le principe est simple : vous allez au restaurant et vous y réalisez un don du montant de votre choix via l’application. Les dons sont cumulés puis redistribués sous forme de tickets restaurants utilisables dans ce même établissement grâce aux associations locales.

Mummyz et l’anti-gaspillage. 20Minutes vous en parlait déjà fin 2015. Emmanuel Tran a souhaité faire rimer convivialité et lutte contre le gaspillage alimentaire en créant l’appli Mummyz, permettant aux personnes qui ont cuisiné en trop de vendre leurs parts additionnelles. « C’est une initiative citoyenne que j’ai imaginée dans ma cuisine, nous expliquait Emmanuel Tran. Je suis d’origine vietnamienne, algérienne et française, et ça se ressent dans ma cuisine. C’est une cuisine conviviale avec toujours des parts en plus dans mon frigo ».

Mots-clés :