Strasbourg: Le procès de l'amiante au Parlement européen renvoyé

JUSTICE Le procès hors norme d'exposition à l'amiante au Parlement européen de Strasbourg a été renvoyé en mai...

Alexia Ighirri

— 

Le Parlement européen à Strasbourg. (Archives)

Le Parlement européen à Strasbourg. (Archives) — G. VARELA / 20 MINUTES

Ce procès, hors norme, devait se tenir durant deux jours. Jeudi, le procès d'exposition à l'amiante au Parlement européen de Strasbourg, dans lequel on compte environ 1.600 victimes potentielles, a été renvoyé au 25 mai pour pouvoir apprécier la recevabilité des demandes de quelque 300 parties civiles, annonce Rue89 Strasbourg.

Ce renvoi intervient à la demande des défenseurs des prévenus, poursuit le pure player, qui ont reçu les conclusions des avocats de plusieurs partie civiles au dernier moment.

Quatre prévenus

Les faits datent de février 2013: lors d’un chantier dans le bâtiment Winston Churchill, le plus ancien du Parlement européen de Strasbourg construit durant les années 1960-1970, des ouvriers suspectent la présence d’amiante. Durant 15 jours le chantier restera ouvert en attendant la confirmation par des analyses que la zone est bien exposée.

Une architecte, un maître d’œuvre des travaux, une entreprise de plâtrerie et un bureau spécialisé dans la coordination de sécurité sont sur le banc des prévenus pour « mise en danger d’autrui par la violation manifestement délibérée d’une obligation particulière de sécurité ou de prudence ».