Des protestants évangéliques ont décidé de répondre par la parodie à la caricature parue mercredi à la une de Charlie Hebdo
Des protestants évangéliques ont décidé de répondre par la parodie à la caricature parue mercredi à la une de Charlie Hebdo - Capture d'écran - www.infochretienne.com

Un an après les attentats, la une du numéro spécial de Charlie Hebdo, représentant un Dieu assassin, fait polémique. Des protestants évangéliques ont, eux, décidé de répondre par la parodie à la caricature avec une fausse une de magazine publiée par l’Entente des Eglises protestantes évangéliques de l’Eurométropole de Strasbourg où le titre « Charlie Hebdo » est remplacé par un « Notre Père ».

Et à la place du titre « un an après. L’assassin court toujours », les protestants évangéliques renvoient aux paroles de Jésus sur la Croix rapportées par les Evangiles : « 2.000 ans après. Pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font ».

Les « usages abusifs » de la liberté d’expression gommés

Enfin le dieu, armé d’une kalachnikov et à l’habit ensanglanté, laisse place à un grand crayon gommant « les usages abusifs » de la liberté d’expression, « cette liberté si précieuse », notent ces protestants évangéliques.

« Nous avons aussi souhaité rappeler en modifiant le “1 an après” de la une de Charlie Hebdo par “2000 ans après” que, si les caricaturistes ont été persécutés il y a un an, les chrétiens, eux, souffrent de persécutions depuis 2000 ans ! Cela se poursuit aujourd’hui encore dans cette une qui participe à entretenir et à développer un climat de christianophobie en France", estime l’Entente des Eglises protestantes évangéliques de l’Eurométropole de Strasbourg.

Mots-clés :