Strasbourg: Une boîte à idées écologiques livrée à domicile

ENVIRONNEMENT Une Strasbourgeoise propose la livraison de box écologiques baptisées Ozétik…

Alexia Ighirri

— 

Strasbourg, le 2 décembre 2015: Une jeune entrepreneuse propose des box écologiques, baptisées Ozetik

Strasbourg, le 2 décembre 2015: Une jeune entrepreneuse propose des box écologiques, baptisées Ozetik — Alexia Ighirri/20 Minutes

Un baume à lèvres à fabriquer soi-même, un shampoing solide accompagné d’un porte-savon en luffa, un sac en tissu ou encore des recettes à réaliser chez soi… Voilà quelques-uns des produits proposés par Laure Haag, Strasbourgeoise de 29 ans, dans sa box écologique, baptisée Ozétik.

Sur le modèle des coffrets beauté, et avec des méthodes et produits qu’elle a elle-même testés, cette jeune entrepreneuse cherche à faciliter le passage aux petits gestes écologiques quotidiens.

Ces boîtes à idée (20 euros la box) s’inscrivent dans la lignée des ateliers que la jeune femme anime ou encore de son blog dans lequel elle raconte son quotidien d’écocitoyenne. « Les gens sont surmotivés mais sont parfois freinés quand il faut ensuite acheter tels produits dans tels magasins. D’où l’idée des box », raconte Laure Haag

L’écologie, pas à pas

Elle « prémâche » en quelque sorte le travail de ceux qui souhaiteraient adopter une attitude davantage en phase avec l’environnement en recherchant les produits, en expliquant comment les fabriquer ou les utiliser et en les livrant directement à domicile.

De quoi devenir, pas à pas, un(e) écolo, en joignant l’utile à l’agréable, le développement durable à l’esthétisme : « J’aurais pu mettre une recette pour faire du shampoing à la farine de pois chiche, mais le passage à l’acte aurait été compliqué, rigole-t-elle. Je voulais vraiment faire un truc sympa et facile. Il y a tout le package pour que les gens puissent se dire “oui, l’écologie c’est simple”. »

180 boîtes à envoyer pour Noël

On s’abonne à Ozétik pour un mois ou jusqu’à un an. Pour ce qui est du contenu de la box à chaque envoi mensuel, « c’est la surprise !, sourit Laure Haag. Je ne fonctionne pas par thématique, il y a différentes choses. La seule chose qui revient c’est un kit pour fabriquer un produit soi-même ».

Dans son salon, près de 180 box attendent d’être livrées avant Noël. Une cinquantaine d’autres est déjà réservée pour janvier.

Mots-clés :