Haut-Rhin: Kaysersberg, Sigolsheim et Kientzheim se marient pour contrer la baisse des dotations de l'Etat

SOCIETE Les trois communes haut-rhinoises n'en formeront plus qu'une seule en 2016...

A.I. avec AFP

— 

Kaysersberg, Sigolsheim et Kientzheim

Kaysersberg, Sigolsheim et Kientzheim — Capture d'écran - Google Maps

C’est une première en Alsace. Pour contrer la baisse des dotations de l’Etat, trois communes viticoles du Haut-Rhin, à savoir Kayserberg, Kientzheim et Sigolsheim près de Colmar, vont se marier pour faire face à la baisse des dotations de l’Etat.

Motivées par les économies budgétaires et le basculement vers le statut de ville moyenne, les trois communes vont voter ce lundi soir leur disparition juridique pour la création d’une nouvelle commune le 1er janvier 2016, dotée d’un maire unique et trois maires délégués.

La nouvelle commune - qui comptera 5.000 habitants - prendra le nom de «Kaysersberg vignoble» avec trois entités ayant un statut de «commune déléguée».

Les trois communes visent à court terme 6 % économies budgétaires, grâce à la mutualisation des d’achats, des services d’entretien et de maintenance. Elles envisagent également le non-remplacement de départs à la retraite.