Agression de militaires à Nice: Moussa Coulibaly percevait le RSA à Mulhouse

SOCIETE L'homme avait agressé au couteau trois militaires en faction devant un centre juif de Nice début février...

Alexia Ighirri

— 

Photo fournie par les bureaux du Premier ministre turc le 4 février 2015 de Moussa Coulibaly, agresseur présumé de trois militaires à Nice

Photo fournie par les bureaux du Premier ministre turc le 4 février 2015 de Moussa Coulibaly, agresseur présumé de trois militaires à Nice — Bureaux du Premier ministre turc

L’enquête de police a révélé que Moussa Coulibaly, auteur de l’agression au couteau de trois militaires en faction devant un centre juif à Nice le 3 février, avait perçu le revenu de solidarité active (RSA) à Mulhouse, sans y être domicilié, indiquent les Dernières Nouvelles d'Alsace. L'information restée un temps confidentielle a été confirmée par le nouveau président du département du Haut-Rhin, qui prévoit aujourd'hui de renforcer le contrôle des bénéficiaires avec «un contrôle effectif de la domiciliation des bénéficiaires du RSA».

Des faits commis à Mulhouse

Moussa Coulibaly était déjà connu des services de police pour des vols à l’étalage, violences, outrage à personnes dépositaires de la force publique et usage de stupéfiants, tous commis à Mulhouse entre avril 2006 et novembre 2009, et qui lui ont valu plusieurs amendes et peines de prison avec sursis.

Après l'agression de trois militaires à Nice, il a été mis en examen le 7 février pour tentatives d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste. Il a été placé en détention provisoire.