Strasbourg: Jalouse, elle tente de renvoyer son conjoint en prison pour s'assurer de sa fidélité

JUSTICE Une quadragénaire a été condamnée à quatre mois de prison pour avoir coupé le bracelet électronique de son conjoint...

Floréal Hernandez

— 

Strasbourg le 18 septembre 2014. Le Palais de justice. Illustrations

Strasbourg le 18 septembre 2014. Le Palais de justice. Illustrations — G. Varela / 20 Minutes

La jalousie mène en prison. Une femme de 44 ans a été jugée, vendredi, par le tribunal de Strasbourg pour avoir sectionné le bracelet électronique de son conjoint. Pour sa défense, la quadragénaire d'origine tchèque a expliqué qu'elle préférait voir son compagnon retourner en prison plutôt que lui être infidèle, rapportent les Dernières nouvelles d'Alsace.

Pendant son sommeil, l'homme soumis à un régime de semi-liberté avait reçu un SMS d'une amie. Ulcérée, sa compagne avait alors pris un sécateur pour couper le bracelet électronique et le jeter par la fenêtre.

Pour ce geste, la femme de 44 ans a été condamnée à quatre mois de prison ferme.