Foot: Les supporters du Racing et de Sochaux se mobilisent sur Facebook pour changer la date du match de Coupe de France

SPORT Les supporters strasbourgeois et sochaliens pestent contre la date et l'horaire de Sochaux-Strasbourg , 8e tour de la Coupe de France: lundi 8 décembre à 20h45. Un choix dicté par Eurosport...  

Floréal Hernandez

— 

Un supporter strasbourgeois à la Meinau, en avril 2014. (Illustration)

Un supporter strasbourgeois à la Meinau, en avril 2014. (Illustration) — Varela

Après la grogne des UB90, du Kop Ciel et Blanc et de la Fédération des supporters du Racing contre l'horaire du 8e tour de la Coupe de France entre Sochaux et Strasbourg, le lundi 8 décembre à 20h45, un groupe Facebook prend le relais.

Strasbourgeois et Sochaliens ligués contre la date et l'horaire

Créé le 21 novembre, «Pour que Sochaux / Strasbourg se joue le week-end» compte déjà près de 2.000 mentions «J'aime». «Malgré l'enjeu du derby, cette page regroupe des supporters de Strasbourg et de Sochaux, preuve que l'incompréhension est collective et partagée», souligne Frédéric Voegel, supporter du Racing. «Pfffffffff l'horaire dégueulasse franchement. J'suis dégoûté pour les gens qui ne pourront pas venir. Je pourrai être à Bonal sans problème, mais ça gâche quand même une belle occasion de remplir Bonal..........», lâche Jer-O sur le forum Planète Sochaux.

>>> En mars 2013, les supporters lensois ont réussi à faire décaler l'horaire de leur quart de finale de Coupe de France contre Bordeaux.

C'est Eurosport qui a fixé l'horaire et la date de Sochaux-Strasbourg. Lorsque les supporters lensois s'étaient mobilisés en mars 2013 contre l'horaire du quart de final entre le RC Lens et Bordeaux, Daniel Bilalian, le directeur des sports de France Télévisions, avait d'abord annoncé: «L’horaire ne changera pas». Finalement sous pression, le diffuseur avait reculé et Daniel Bilalian avait déclaré: «Je suis déçu car on voulait diffuser Lens, qui n’est pas passé sur une chaîne gratuite depuis longtemps. Mais bon, si ça peut nous éviter des panneaux du type «salauds» dans les tribunes...»