Le lac Achard est l'une des vingt baignades aménagées d'Alsace (archives).
Le lac Achard est l'une des vingt baignades aménagées d'Alsace (archives).

Alexia Ighirri

Envie de piquer une tête ? L'Alsace n'a pas la mer à proximité, mais compte vingt baignades aménagées (anciennes gravières, quasiment toutes dans le Bas-Rhin) et une soixantaine de piscines publiques, dont la qualité des eaux est surveillée par l'Agence régionale de santé (ARS). Bonne nouvelle : toutes les eaux de baignade sont conformes aux limites de qualité requises. Zoom sur Strasbourg et ses environs.

Piscines publiques. Qu'il s'agisse des piscines couvertes de La Robertsau, d'Ostwald, de celle en extérieur au Wacken ou des complexes sportifs de Hautepierre ou d'Erstein, les piscines sont plus faciles à gérer pour l'ARS, qui seconde leurs exploitants. « Il y a un système de traitement des eaux : si on gère bien sa ligne de traitement, il n'y a pas de risque bactériologique », note Juliette Mouquet de l'ARS.

Baignades aménagées. Il y a de quoi faire dans le Bas-Rhin et les Strasbourgeois peuvent se rendre au lac Achard, au Baggersee, à Bischheim ou à Gambsheim. « On surveille les paramètres bactériologiques, mais il y a aussi un contrôle visuel pour voir par exemple le changement de la coloration de l'eau », indique-t-elle, conseillant néanmoins de ne pas s'y baigner après un orage.

Fontaines d'ornement. Strasbourg compte une trentaine de fontaines d'ornement. Celles-ci sont contrôlées cinq à sept fois par semaine. En raison de leurs emplacement et fréquentation, ce sont les bassins de la place Kléber qui sont les plus surveillés. « Elle bénéficie d'une installation identique à une piscine. Dans un local technique en sous-terrain, il y a un filtre de deux mètres de diamètre tournant 24 heures sur 24. Et il y a une installation automatique d'injection d'algicides et de biocides pour désinfecter l'eau », explique Jean-Claude Lichté, gestionnaire des fontaines à la ville.

Baignades sauvages. Elles existent, notamment dans le Haut-Rhin, mais ne sont pas contrôlées. « On ne peut pas empêcher les gens d'y aller, mais c'est à leurs risques et périls », dixit Juliette Mouquet.

■ Suivez le guide

L'ARS a publié la carte des baignades aménagées et des piscines, indiquant la qualité de leurs eaux et les conseils pour en profiter. Disponible sur www.ars.alsace.sante.fr.