Virgin Megastore baissele rideau définitivement

Commerce Les salariés dorment au premier étage du magasin

Alexia Ighirri

— 

Le magasin culturel de la rue du 22-Novembre a définitivement fermé ses portes mercredi vers 15 h.

Le magasin culturel de la rue du 22-Novembre a définitivement fermé ses portes mercredi vers 15 h. — G. Varela/20 Minutes

Le Virgin Megastore à Strasbourg, c'est fini. Le magasin de la rue du 22-Novembre, à l'instar des 25 autres boutiques en France, a définitivement fermé ses portes mercredi vers 15 h. « On est toujours dans le brutal. On nous téléphone, on ferme dans la minute et ensuite on nous explique », déplore Guido Martins, délégué du personnel FO à Strasbourg, qui, mercredi matin, misait plutôt sur une fermeture du magasin vendredi soir.

La direction de Virgin Megastore, en redressement judiciaire, a évoqué « des raisons de sécurité » concernant « aussi bien les clients que les salariés ». Pourtant, après avoir dormi une première fois entre mardi soir dans des sacs de couchage au premier étage de l'enseigne, une dizaine de salariés du magasin strasbourgeois restent « déterminés » et comptent bien y passer encore plusieurs nuits. Idéalement jusqu'à vendredi. « On reste jusqu'à ce qu'on nous mette à la porte », indique le délégué FO. Plusieurs autres salariés devaient en faire de même mercredi soir dans trois ou quatre autres magasins de France. « Je pense que c'est ce qui les a poussés à anticiper la fermeture des boutiques, estime Elodie Renard, libraire au Virgin Megastore strasbourgeois. Alors que nous voulions jouer le jeu, en dormant sur place mais en laissant le magasin ouvert en journée. »

Les clients, alertés de la situation de l'enseigne par les gilets portant des inscriptions funéraires suspendus dans les vitrines, sont allés jusqu'à leur amener à manger. Le tribunal de commerce de Paris doit, lui, examiner lundi la liquidation judiciaire de la chaîne, qui semble inévitable.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.