Neuf femmes apprennent à faire du vélo avec les membres de Cadr'67.
Neuf femmes apprennent à faire du vélo avec les membres de Cadr'67. - G.VARELA/20MINUTES

Alexia Ighirri

Il n'y a pas d'âge pour apprendre à pédaler. Si bien que la ville de Strasbourg a ouvert une vélo-école pour adultes à la fin des vacances de Toussaint au centre socio-culturel de Cronenbourg, dans le cadre d'un ensemble d'actions autour du deux roues dans ce quartier. Animée par l'association Cadr'67, elle permet actuellement, et en dix séances, à neuf personnes d'apprendre gratuitement à circuler en vélo.

De l'appréhension
Pour le moment, le groupe d'élèves ne se compose que de femmes, souvent issues de l'immigration. « Elles pourront se déplacer sans avoir toujours à demander à leurs maris ou leurs fils, de les conduire. C'est un gage d'autonomie », estime Alain Jund, adjoint (EELV) chargé des transports. Parmi les apprenties, Osazuwa a besoin du vélo pour aller travailler, « mais personne ne m'avait jamais appris à en faire ». Imène, elle, maîtrisait déjà : « Si je viens ici c'est pour les cours du Code de la route. » Le plus dur pour les novices ? « L'appréhension et le regard des autres », note Fabien Masson, directeur du Cadr'67. Lorsque les élèves maîtrisent la conduite en parc, les animateurs les emmènent sur les pistes cyclables. Ils vont même jusqu'à leur dire quel vélo choisir : « il faut les accompagner du début à la fin ». Un projet similaire se prépare à l'Elsau, où une dizaine de personnes compte déjà s'inscrire.