EN DIRECT. Vendée Globe: Burton rentre aux Sables-d'Olonne... Dick plonge à l'eau pour nettoyer sa quille...

2 contributions
Publié le 14 novembre 2012.

VOILE - Tout ce qu'il faut savoir sur le Vendée Globe...

Le classement à 16h:

1- François Gabart (Macif)
2- Armel le Cléac'h (Banque Populaire)
3- Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat)
4- Vincent Riou (PRB)
5- Mike Golding (Gamesa)
...
13- Samantha Davies (Savéol)
...

Et retrouvez tous les articles Vendée Globe

18h48: Chalutiers ou Classe60, c'est qui le plus fort?
Ces dernières heures, on a beaucoup parlé des abordages entre chalutiers et bâteaux du Vendée. Et si on a beaucoup entendu le point de vue des skippers, on n'a pas du tout entendu nous amis marins-pécheurs. C'est chose faite, ici.

16h45: Opération de soutien à Kito de Pavant, "qui a pris cher"
Heurté par un chalutier, le skipper de Bel a abandonné. Depuis Cascais (Portugal), il repart les dégâts, mais il déprime sec. Son sponsor est venu au soutien.

16h14: Et pendant ce temps-là, Le Cléac'h fonce

Armel Le Cléac'h et Banque Populaire direction Sud par VendeeGlobeTV

16h09: Sinon, le bateau 20minutes a enfin viré sur Virtual Regatta. Et la moitié de l'équipage s'est mutiné.

15h22: Aïe aïe Aïe... Au timing, ça va être chaud pour le benjamin de la course.

15h18: Selon Louis Burton, c'était quasiment impossible d'éviter ce chalutier. "Il n'était détectable ni sur le radar, ni sur l'AIS, sans doute à cause de la mer houleuse". Selon lui, il devrait arriver aux Sables-d'Olonne d'ici quatre jours. Il y a quatre ans, Desjoyeux avait fait pareil, et finalement il avait gagné...

15h15: Et ça s'annonce compliqué pour lui...

15h12: Louis Burton rentre aux Sables-d'Olonne!

15h11: Des nouvelles de Louis Burton...

12h52: Boissières a failli se prendre un chalutier à son tour. "Je n'en ai pas dormi de la nuit, je fais beaucoup de veille actuellement".

12h49: Arnaud Boissières, la plus grosse moumoutte de ce Vendée avec Jean Le cam a chopé "quelques coups de soleil, en maillot de bain. Il y a une mer de 2m et 20 noeuds, c'est agréable."

12h46: "De manière générale, je pète la forme, même si je suis sur une mer totalement désordonnée", nous dit Dominique Wavre.

12h44: Dominique Wavre est sous le charme de François Gabart, son cadet. Pour lui, le jeunot est "impressionnant. Il a pris directement les bonnes options." Comme un grand quoi.

12h42: Gabart cartbure à 3 noeuds de plus que les autres. Quel est son secret? Il pourrait bénéficier de conditions de mer plus favorables. Sinon, il maltraite sa machine, c'est au choix.

12h38: Bernard Stamm fait du saute-moutons, de son côté. De vague en vague, le skipper de Cheminées Poujoulat a l'impression que le bateau se désintègre tellement la mer est mauvaise. Ça carbure dans l'Atlantique nord.

12h35: Jean Pierre Dick a plongé à l'eau! Il a dû enlever un morceau de lest accroché à sa quille. A priori, tout va bien pour lui, l'opération s'est bien déroulée.

12h31: C'est parti pour la vacation radio du Vendée Globe. On va en apprendre un peu plus sur la vie des marins à bord. Restez avec nous, vous saurez tout.

12h11: Samantha Davies a mangé la salade de pates de sa maman. Il fallait que vous le sachiez et elle vous l'explique dans un nouveau post de blog, mis en ligne ce matin. Vous pouvez lire tout cela ici.

11h47: Le point info du jour sur le bateau Team20minutes sur Virtual Regatta. Nous voguons actuellement vers l'archipel des Açores. Cap plein Ouest en attendant un vent fort qui nous fera gagner un bon paquet de place en redescendant vers le sud. Nous sommes 8832e à l'heure actuelle, mais sachez bien que ça ne va pas durer. La remontée va faire très mal!

11h34: Javier Sanso n'a plus le temps de manger! Trop de boulot sur le bateau, trop de manoeuvres, trop de stress. L'Espagnol a attaqué un régime forcé. On s'inquiète un peu pour sa santé. «Aujourd’hui j’ai passé une journée épuisante mais j’ai été efficace. Je n’ai pas arrêté, je n’ai même pas mangé. J’ai juste grignoté entre mes manœuvres.Donc tu peux penser que c’est assez stressant, mais je pense que je vois enfin le bout du tunnel… et le vent arrive… ou au moins ce qui ressemble à du vent !»

11h26: Burton ne sait toujours pas s'il va continuer ou arrêter. Nelson Burton, le frère de Louis, a pu nous donner quelques renseignements quant à la situation exacte en ce moment: «Je viens de l’avoir au téléphone. Dans la nuit, c’était impossible pour lui de faire un diagnostic précis car les points d’impact sur le hautban est difficile d’accès parce que c’est proche de l’eau et sous le vent donc c’est un point assez critique à atteindre. La procédure dans ce cas là: il prend des photos. Ces dernières sont en cours d’envoi et on devrait les recevoir d’ici quelques minutes. Elles vont ensuite partir chez notre équipe technique pour analyse technique. De ce que je peux vous dire déjà, il y a trois points d’impact sur le hautban. Deux qui ne sembleraient ne pas être trop graves et un qui poserait plus de questions. Pour l’instant, pas de décision quant au fait qu’il continue la course ou s’il décide de rentrer. On attend cette analyse de photos de la part de notre équipe technique qui nous permettra d’y voir vraiment plus clair pour pouvoir vous donner une décision définitive dans les prochaines minutes. Là il s’est reposé quelques heures parce qu’il était assez atteint émotivement par son accident.»

11h24: Des nouvelles de Jérémie Beyou à bord de son Bateau Maître Coq. Au programme, un peu de bricolage.
Mouise et bricolage sur Maître CoQ par VendeeGlobeTV

10h35: Salade de pâtes et Porridge pour Samantha Davies
Notre blogueuse a pas mal travaillé ces derniers jours pour réparer quelques dégâts mineurs sur son bateau. n'empêche elle ne se laisse pas abattre, surtout au niveau alimentaire. C'est le sens de son message nocturne. "Je suis ravie de vous annoncer que j'ai apparemment échappé au rhume qui sévissait aux Sables, que je suis bien reposée et que j'ai pu trouver le temps de manger. (Merci maman pour la salade de pâtes que j'ai mangé les deux premiers jours!). Allez, je vous laisse, je vais me préparer mon porridge!"

Retrouvez le blog de Sam Davies

L’info de la nuit: Louis Burton frappé à son tour
Les nuits sont très périlleuses en ce début de Vendée Globe. Après Kito de Pavant (Groupe Bel) dans la nuit de dimanche à lundi, c’est autour de Louis Burton (Bureau Vallée) d’entrer en collision avec un chalutier au large des côtes portugaises. Touché sur le flanc babord, il doit décider mercredi à 10h s’il continue l’aventure ou non. En cas d’abandon, il serait le troisième skipper à déclarer forfait dans cette édition après Marc Guillemot et Kito de Pavant.

Le classement à 9h: Jean Le Cam revient bien
Il remonte tranquillement. Cinquième mardi soir, le skipper breton Jean Le Cam (SynerCiel) a subtilisé la quatrième place au Britannique Mike Golding (Gamesa) à la faveur de la nuit de mardi à mercredi. C’est le seul changement à noter dans le quinté de tête, toujours dominé par François Gabart. Le skipper de Macif, qui a passé la zone de calme sans encombre, compte une soixantaine de milles d’avance sur son dauphin Bernard Stamm. Armel Le Cleac’h reste troisième.

Le tweet à retenir: Le poisson volant de François Gabart
Si certains ont le malheur de croiser la route des chalutiers, certains font des rencontres moins lourdes de conséquences dans ce Vendée Globe. Le leader de la course, François Gabart, a ainsi fait partager sur Internet la visite d’un poisson volant qui est venu se déposer sur bateau. Si ça avait été un cachalot, il aurait moins fait le malin sur Pinterest le Gabart.

Le terme du jour: AIS
Il s’agit d’un système de balises connectées les unes aux autres pour déterminer la présence de navires sur les flots. Très utile pour éviter de croiser la route de navires imposants lors des traversées nocturnes, l’AIS (Automatic Identification System) a le défaut de sa qualité; pour pouvoir repérer la présence d’un autre bateau, encore faut-il qu’il en soit muni ou ait pensé à le brancher. Autre problème: les petits navires ne sont pas tous équipés de ce système, comme l’explique Michel Desjoyeaux dans sa chronique pour lequipe.fr. Kito de Pavant et Louis Burton bénéficiaient de l’AIS mais ça n’a pas suffi pour éviter la collision avec des chalutiers…

La rédaction sport
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité

Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr