Wimbledon: Serena Williams en route vers un cinquième titre face à Radwanska

0 contributions
Publié le 5 juillet 2012.

LONDRES - Serena Williams a écarté l'obstacle le plus redoutable qui la séparait d'un cinquième titre à Wimbledon en battant la N.2 mondiale Victoria Azarenka en deux sets 6-3, 7-6 (8/6) jeudi en demi-finale et devra achever le travail samedi face à l'outsider Agnieszka Radwanska.

La Polonaise, vainqueur de l'Allemande Angelique Kerber en deux manches nettement moins disputées 6-3, 6-4, devra résister au formidable service de l'Américaine si elle veut avoir la moindre chance d'exister lors de sa première finale de Grand Chelem.

Comme depuis le début de la quinzaine, Williams a enseveli son adversaire sous une avalanche d'aces: 24 - dont 16 dans le seul second set - ce qui constitue un nouveau record pour une joueuse à Wimbledon (elle avait elle-même établi le précédent au troisième tour contre la Chinoise Zheng Jie avec 23).

Azarenka a eu le mérite de réagir dans la deuxième manche alors qu'elle était menée 6-3, 3-1 et de pousser la cadette des Williams dans un tie-break très serré, grâce elle aussi à une excellente première balle (seulement un ace mais 21 services gagnants).

Même si elle vient de franchir un cap en gagnant son premier tournoi majeur à l'Open d'Australie en janvier, c'est la Bélarusse de 23 ans qui a craqué la première dans les ultimes moments de cette "finale avant la lettre" devant l'incomparable mental de la championne aux treize titres du Grand Chelem.

L'autre demi-finale a proposé une opposition de style devenue rare sur un circuit féminin où les meilleures places sont occupées par les athlètes les plus puissantes.

"A l'ancienne"

Le jeu "à l'ancienne" de Radwanska, une joueuse à l'allure frêle (1,72 m, 56 kg) qui compte plus sur les angles et sur la variété des coups que sur la force pour conclure les échanges, a prévalu sur les qualités physiques d'Angelique Kerber, une Allemande classée 8e mondiale malgré une technique assez sommaire, surtout au service.

Un peu impressionnée par l'événement, sa première demi-finale en Grand Chelem, la Polonaise s'est rapidement retrouvée menée 3 jeux à 1 mais a rapidement réagi en enchaînant cinq jeux d'affilée pour boucler la première manche, puis en faisant de nouveau le break au début du second set.

Agée de 23 ans, Radwanska n'est pas une nouvelle venue sur le circuit. Elle en est à son septième Wimbledon, un tournoi qu'elle a gagné en juniors en 2005. Mais elle s'était jusque-là surtout illustrée dans des épreuves moins prestigieuses (dix titres). Elle occupe ainsi la troisième place mondiale grâce à ses succès cette saison à Dubai, Miami et Bruxelles.

Sa cote en finale sera très élevée contre Williams, qui disputera sa septième finale à Wimbledon et sa 18e en Grand Chelem. Elle a perdu ses deux seuls duels contre l'Américaine, il y a déjà quatre ans. Elle pourra se rassurer en se disant que les perspectives étaient encore plus sombres contre Azarenka, qui l'a déjà battue six fois cette année.

La première place mondiale, abandonnée par Maria Sharapova, sera également en jeu lors de la finale de samedi. Radwanska s'y hissera pour la première fois de sa carrière en cas de victoire. Si Williams l'emporte, c'est Azarenka qui la récupèrera, comme avant Roland-Garros.

© 2012 AFP
Mots-clés
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr