Roland-Garros: Djokovic-Nadal en finale pour l'histoire

0 contributions
Publié le 8 juin 2012.

PARIS - Novak Djokovic et Rafael Nadal ont rendez-vous lors d'une finale de Roland-Garros chargée d'histoire après avoir séché Roger Federer et David Ferrer en trois sets secs lors d'une journée humide vendredi.

Ce sera dimanche, ou plus tard si la pluie s'en mêle, la quatrième fois de suite que les deux meilleurs joueurs du monde se retrouveront dans une finale du Grand Chelem, une série inédite depuis le début de l'ère Open.

Djokovic a été impitoyable (6-4, 7-6, 6-3) avec un Federer décevant et Nadal l'a été tout autant (6-2, 6-2, 6-1) avec un Ferrer découragé, pour respecter le scénario idéal, même si le public, à en juger sa réaction, aurait sans doute préféré retrouver Federer une sixième fois en finale.

Quelques sifflets et haussements d'épaule sceptiques ont même accompagné le discours de Djokovic au micro de Cédric Pioline, pourtant prononcé en français.

C'était très sévère pour quelqu'un qui va tenter, dans sa première finale à Paris, l'un des plus grands exploits de tous les temps, tous sports confondus.

Tenant du titre à Wimbledon, l'US Open et l'Open d'Australie, le N.1 mondial n'est plus qu'à une victoire de devenir le troisième joueur de l'histoire seulement, après Donald Budge en 1938 et Rod Laver en 1962 et 1969, à remporter les quatre tournois du Grand Chelem à la suite.

Vu la concurrence et l'exigeance du tennis moderne, Djokovic se retrouverait propulsé d'un seul coup au même niveau que Federer et ses nombreux records ainsi que Nadal et son immense succès sur terre battue. J'ai une occasion en or pour écrire l'histoire. Ca me motive et ça m'inspire", dit le Serbe.

Mais même s'il a battu Nadal lors des trois dernières finales du Grand Chelem, dont la dernière à l'issue d'une bataille épique de 5 h 53 min à Melbourne, il partira avec l'étiquette de challenger dimanche.

Aucun set perdu sur terre rouge cette année, 51e victoire en 52 matches à Roland-Garros: Nadal, en lice pour un septième sacre record, affole les compteurs et Federer l'a désigné comme le "favori écrasant" de la finale.

"Rafa a été très impressionnant aujourd'hui, il a joué tous les jours son meilleur tennis. C'est lui le favori de la finale", a aussi estimé Djokovic.

La manière avec laquelle le N.2 mondial a fait du petit bois de son compatriote et ami Ferrer n'a effectivement rien d'encourageant pour le Serbe. D'autant que Djokovic ne joue toujours pas aussi bien que l'an passé où il avait perdu en demi-finale contre Federer au terme d'une partie d'anthologie.

Cette fois il a gagné parce qu'il a été solide et que Federer est passé dans les grandes largeurs à côté de son match, noyant ses nombreuses occasions dans un océan de fautes directes (46 en trois sets!).

Très attendu, le sommet a accouché d'une souris. La faute à des conditions de jeu difficiles avec beaucoup de vent et de la pluie qui a retardé le début de la partie. Mais aussi un Federer très en dedans de ses capacités et fébrile comme rarement au moment de conclure, signe sans doute que sa défaite en demi-finale du dernier US Open face à Djokovic a laissé des traces profondes.

Brillant par éclipses, le Suisse a gâché ses éclairs par des bourdes indignes de son statut, suscitant même quelques sifflets dans le public, et a fini par se désintégrer face à un adversaire sans génie mais beaucoup plus stable.

Après avoir déjà sauvé quatre balles de match en quarts de finale contre Jo-Wilfried Tsonga, le Serbe se retrouve dans exactement la même position que Federer en 2006 et 2007 à Roland-Garros: à une longueur du Grand Chelem sur deux ans après une série de 27 victoires de suite dans un majeur.

Avec, comme pour le Suisse, Nadal devant lui pour lui barrer la route.

© 2012 AFP
Mots-clés
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
Nadal 6-1, 6-3 Seppi
Dimitrov 6-4, 6-2 Ferrer
Wawrinka Forfait Almagro
Robredo 6-4, 6-3 Raonic
Tsonga 5-7, 6-3, 6-0 Fognini
Rosol 6-4, 6-1 Federer
Berdych 4-6, 6-3, 6-1 Garcia-Lopez
Carreno Busta 6-0, 6-1 Djokovic
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr