Roland-Garros: Del Potro rejoint Federer en quarts de finale

0 contributions
Publié le 5 juin 2012.

PARIS - L'Argentin Juan Martin Del Potro a rejoint Roger Federer en quarts de finale de Roland-Garros, en terminant le travail lundi face au Tchèque Tomas Berdych (7-6, 1-6, 6-3, 7-5), dans une partie interrompue la veille par la nuit.

Le N.9 mondial, rencontrera le Suisse pour la cinquième fois de l'année. Pour l'instant, il n'a pas pris un set encore au N.3 mondial en 2012, mais il l'avait battu en finale de l'US Open 2009 et sérieusement inquiété en demi-finale de Roland-Garros quelques mois plus tôt.

Lundi, Del Potro a fini par avoir le dessus dans son duel de gros cogneurs face au Tchèque Tomas Berdych. La nuit avait chassé les deux hommes du court dimanche alors que l'Argentin venait de s'adjuger la troisième manche.

"Je restais sur une mauvaise expérience dans ce domaine", a commenté la "Tour de Tandil", qui avait perdu un match étalé sur deux jours au troisième tour face à Novak Djokovic, l'année dernière à Paris.

"Je jouais mieux que Djokovic lorsque la partie avait été interrompue mais le lendemain, j'avais perdu relativement sèchement. Aujourd'hui, je me suis appliqué à rester très concentré", a expliqué Del Potro, seul autre joueur que le trio Djokovic-Nadal-Federer à avoir gagné un Grand Chelem depuis sept ans.

Considéré comme une vraie menace, l'ancien N.4 mondial n'a pas brillé outre mesure dans les premiers tours, gêné par une douleur au genou gauche.

"Je suis presque à 100% maintenant, je suis vraiment heureux d'être de nouvau en quarts de finale. Je ne veux pas penser trop à mon genou", a-t-il déclaré à ce sujet, assurant que cela n'allait pas l'arrêter à Paris.

La perspective de retrouver Federer, qu'il n'a battu que deux fois sur treize, l'inquiète plus: "Il joue bien et vise un deuxième titre ici. Il faudra que je réussisse un match incroyable, que je saisisse toutes mes occasions, que je serve bien et que je sois agressif pour éviter de trop courir."

"On a fait un match fantastique il y a trois ans", en demi-finale, a-t-il rappelé. A l'époque, l'Argentin, alors âgé de 20 ans, avait été longtemps le meilleur avant de s'incliner en cinq sets, payant son manque d'expérience.

"Cela avait été très serré, demain ce sera un autre match. Si j'ai une petite chance de gagner, je la saisirai", a-t-il souligné.

© 2012 AFP
Mots-clés
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr