Coupe Davis: Tsonga fait mal au Canada

0 contributions
Publié le 11 février 2012.

VANCOUVER (Canada) - Jo-Wilfried Tsonga a dominé dans un match à sens unique le Canadien Vasek Pospisil pour offrir à la France un bon départ au 1er tour du Groupe mondial de Coupe Davis, vendredi à Vancouver.

Le N.6 mondial a surclassé le 115e joueur à l'ATP 6-1, 6-3, 6-3 en moins de deux heures et a promptement laissé la place à Julien Benneteau, qui avait lui la tâche bien plus compliquée d'affronter le N.1 Canadien Milos Raonic (29e à l'ATP) dans le premier simple à enjeu de sa carrière en Coupe Davis.

Le N.1 Français s'est appuyé sur une mise en jeu bien réglée (91% de premiers services, 9 aces, une seule balle de break contre lui), un solide jeu de fond de court et a régné au filet avec des points clés. Il n'est jamais sorti du match et Pospisil, inconstant, l'a aidé avec un jeu plein de déchet.

De fait, le joueur de Vancouver n'a pas trouvé la moindre ouverture chez le Français, sérieux et appliqué mais sans jamais se montrer conservateur.

Le premier set s'est joué sur un scénario idéal pour Tsonga. Il l'a bouclé en 28 minutes en enfilant cinq jeux d'affilée: un jeu de service blanc pour 2-1, une première balle de break convertie pour faire le trou au jeu suivant, un autre jeu blanc au service, un nouveau break -cette fois à sa quatrième occasion et avec l'aide décisive du filet- et un troisième jeu blanc.

Dans un moment important du deuxième set, Tsonga a sauvé une balle de break à 1-2, la seule du match pour le Canada, au bout d'un long échange dicté par Pospisil et conclu sur un coup de patte à l'arraché après une course désespérée au filet. Le Français pouvait alors brandir un poing rageur et hurler son contentement. Il ne fallait pas compter sur lui pour céder un pouce de terrain.

Le Canadien, à l'inverse, jouait sur courant alternatif et accumulait les fautes directes (36) malgré ses bonnes intentions (30 coups gagnants). Il laissait filer son service à 3-3 sur double faute et cédait même cette deuxième manche sur son jeu de service suivant avec sa 18e faute directe du set.

Tsonga a combattu une toute petite baisse d'intensité en début de troisième set après le premier jeu blanc de Pospisil mais il a pu faire le break à 3-2 pour faire rendre les armes au jeune Canadien sur un jeu blanc et un ace.

© 2012 AFP
Mots-clés
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
Ferrer 6-1, 7-6 (3) Wawrinka
Federer 7-5, 6-2 Djokovic
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr