VIDEO. Roland-Garros: «Le public a parfois été irrespectueux», Muguruza en larmes après sa défaite

TENNIS La tenante du titre en avait gros sur la patate après sa défaite face à Mladenovic (6-1, 3-6, 6-3)…

J.L.

— 

Garbine Muguruza, le 4 juin 2017 sur le Lenglen.

Garbine Muguruza, le 4 juin 2017 sur le Lenglen. — Petr David Josek/AP/SIPA

De notre envoyé spécial,

Moment assez intense dans la salle de presse principale du Chatrier. Garbine Mugurua,la tenante du titre éliminée plus tôt par Kristina Mladenovic, répond aux questions en anglais depuis cinq minutes quand elle se met à pleurer devant nous. Elle qui essayait de donner se le change se révèle telle qu’elle est : une championne qui n’en pouvait plus qu’on lui rappelle quelle devait (re) gagner ce tournoi, comme si elle était obligée. On l’avait déjà sentie au bord de l’explosion sur le court, quand un public très chauvin l’asticotait sur chaque faute directe. Garbine n’a pas aimé : « Je pense que le public a parfois été irrespectueux, même si je comprends qu’il supporte la joueuse française. Je comprends et je n’en dirai pas plus ».

Roland-Garros: Kiki sort la tenante du titre, direction les quarts... Suivez Mladenovic-Muguruza avec nous...

Elle en meurt d’envie, pourtant, et on comprend vite pourquoi elle se retient. C’est moins l’ambiance que l’attitude de sa rivale qui lui a déplu. Question de notre confrère d’un grand quotidien du matin : « Mladenovic qui s’encourage en italien sur chacune de vos fautes, ça vous a agacé ? ». Réponse de l’Espagnole : « Non, de toute façon on m’avait prévenu qu’elle parlait 25 langues ».

Sous-entendu, l’assurance exacerbée de la n°1 tricolore, sa façon de jouer avec le public, tape sur les nerfs de certaines. On n’en saura plus, si ce n’est que Muguruza est contente de passer à autre chose. Wimbledon, par exemple : « J’ai hâte d’y être parce que même si tout le monde n’est pas derrière moi dans les tribunes, c’est pour ces moments que je joue au tennis ». Allez, une pierre de plus dans le jardin du public parisien, qui n’en a pas grand-chose à faire. Mardi, il a de nouveau rendez-vous avec « Kiki ».