Roland-Garros 2015: Rafael Nadal estime qu’il ne peut pas «être considéré comme le favori»

TENNIS L'Espagnol n'a pas remporté de tournoi européen sur terre battue pour l'instant...

R.B. avec AFP

— 

Rafael Nadal à Rome le 14 mai 2015.

Rafael Nadal à Rome le 14 mai 2015. — Andrew Medichini/AP/SIPA

L'Espagnol Rafael Nadal, N.7 mondial, s'est qualifié pour les quarts de finale du Masters 1000 de Rome, en battant jeudi en deux sets 6-4, 6-4 l'Américain John Isner (N.17). Pas de quoi enflammer le nonuple vainqueur de Roland-Garros qui ne s’estime pas favori pour le tournoi parisien qui débute dans deux semaines.

Nadal, septuple vainqueur à Rome (2005, 2006, 2007, 2009, 2010, 2012 et 2013, affrontera au prochain tour le vainqueur du match entre le Suisse Stan Wawrinka (N.8) et l'Autrichien Dominik Thiem.

«J'ai très bien joué, renvoyé des bons points, réussi des passing shots, c'est bon pour ma confiance», a dit Nadal après le match.

Après les premiers mois avec «des hauts et des bas», il estime qu'il retrouve la forme. «Ces trois dernières semaines j'ai toujours bien joué, à Monte Carlo aussi, où j'ai perdu contre un bon Novak (Djokovic), à Barcelone et à Madrid», où il a perdu en finale contre Andy Murray, forfait à Rome avant les 8e de finale.

Nadal estime n'avoir «pas joué de manière assez consistante pour être considéré comme le favori» à Paris, «on verra après cette semaine pour Roland-Garros», a-t-il ajouté.