Coupe Davis: Comment Arnaud Clément doit gérer sa première fois

2 contributions
Publié le 31 janvier 2013.

TENNIS - Le capitaine débute dans ses fonctions contre Israël à partir de vendredi...

Il était indissociable de la fonction. Après treize ans à la tête de l’équipe de France de Coupe Davis, Guy Forget a passé le relais à l’un des piliers de ses différentes campagnes, Arnaud Clément. A partir de vendredi, l’Aixois va étrenner son costume de capitaine contre Israël à Rouen. Georges Deniau, ancien entraîneur de l’équipe de France et de Suisse de Coupe Davis connu pour avoir travaillé avec Guy Forget et Philippe Chatrier, détaille les écueils à éviter pour réussir sa première.

Tes amis, tu oublieras. Nommé en partie pour sa proximité avec la génération Gasquet-Tsonga, Arnaud Clément va rapidement apprendre à oublier son amitié avec les membres de sa sélection. Quand vient le moment de piquer le joueur pour lui faire changer le cours d’un match mal embarqué, ou de lui annoncer qu’il n’est pas choisi pour le cinquième match décisif. «La chance, mais aussi la difficulté qu’il aura, c’est qu’il y a une grande concurrence dans son groupe, explique Deniau. Les joueurs qui ne comprennent pas que le capitaine fait passer son intime conviction au-delà des affinités, ce sont des crétins.»

Ta communication, tu soigneras. Avec les médias, «La Clé» est rodé mais seulement pour débriefer le revers long de la ligne qu’il a réussi sur le court central. En tant que capitaine de Coupe Davis, il faut adresser des messages aux journalistes, calmer les polémiques et assurer le service après-vente en cas de désillusion. «Il a deux qualités importantes dans ce domaine que j’ai remarquées dans ces interviews: contrairement à d’autres, il réfléchit avant de parler et il est naturel», poursuit Georges Deniau.

Tes causeries, tu travailleras. Contrairement aux entraîneurs du circuit ATP, un capitaine de Coupe Davis peut descendre dans l’arène et aller revigorer un joueur qui déguste sa banane sur sa chaise. Cantonné dans le rôle de l’équipier qui encourage ses copains sur le court dans ses précédentes campagnes avec les Bleus, Clément va devoir se faire à la fonction pour conseiller Jo-Wilfried Tsonga et Richard Gasquet, alignés pour les deux premiers simples contre Israël.  «Il faut le faire le plus naturellement possible, conseille Georges Deniau. Il ne faut pas en faire tout une montagne. Il sait comment ça se passe dans la tête d’un joueur pour un match de Coupe Davis. Il saura quand il doit parler et ce qu’il doit dire. Il va se servir de son expérience de joueur de tennis.» Comme Guy Forget avait réussi à le faire avant lui.

Romain Baheux
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
Nadal 6-1, 6-3 Seppi
Dimitrov 6-4, 6-2 Ferrer
Wawrinka Forfait Almagro
Robredo 6-4, 6-3 Raonic
Tsonga 5-7, 6-3, 6-0 Fognini
Rosol 6-4, 6-1 Federer
Berdych 4-6, 6-3, 6-1 Garcia-Lopez
Carreno Busta 6-0, 6-1 Djokovic
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr