Masters de Shanghaï: Le blogueur qui a menacé de mort Roger Federer s'excuse

1 contribution
Publié le 10 octobre 2012.

TENNIS - Le blogueur anonyme qui avait affirmé vouloir «assassiner» Roger Federer lors du Masters 1000 de Shanghai, s'est excusé mardi sur le même site tout en restant dans l'ombre...

Le blogueur anonyme qui avait posté une menace de mort contre Roger Federer sur un site chinois affirmant qu'il allait «assassiner» le numéro un mondial lors du Masters 1000 de Shanghai s'est excusé mardi sur le même site tout en restant dans l'ombre.

Cet utilisateur du très populaire site chinois baidu.com, enregistré sous le nom «Blue Cat Polytheistic Religion Founder 07», avait menacé le joueur de tennis avant son arrivée en Chine, ce qui a incité les organisateurs du tournoi à renforcer la sécurité pour le Masters 1000 de Shanghai, qui a débuté dimanche.

«Je n'ai pas été arrêté. J'ai pris l'initiative de contacter les personnes concernées pour m'excuser», indique simplement le nouveau message, posté sur baidu.com mardi dans la journée.

«Le 6 octobre, je prévois d'assasiner Federer dans le but d'exterminer le tennis», expliquait la menace initiale de ce blogueur.

Le message était accompagné d'une image truquée représentant Federer agenouillé sur un court de tennis, un bourreau tenant une hache se trouvant près de lui.

La sécurité renforcée

Le vainqueur de Wimbledon-2012 avait néanmoins minimisé dimanche la portée et l'importance des risques encourus.

«C'était quelque chose de rien du tout sur un site Web, rien de clair et de concret, juste des gens qui débattent, a-t-il précisé. Évidemment, c'est un peu perturbant, il n'y a pas de doute là-dessus», a-t-il tout de même ajouté.

L'épouse et les jumelles de Federer ne l'ont pas accompagné en Chine mais le joueur affirme que cette décision n'a rien à voir avec les menaces proférées à son encontre. La sécurité autour du numéro un mondial a été largement accrue et une douzaine de gardes du corps de noir vêtus étaient ainsi présents dans les tribunes lorsqu'il s'est entraîné mardi.

Un porte-parole de la police de Shanghai s'est par ailleurs refusé à commenter la situation.

Pour son entrée en lice, Federer affronte mercredi le Taiwanais Yen-Hsun Lu, 62e mondial et sorti des qualifications.

Les attaques contre des joueurs de tennis sont rares mais en avril 1993, la Yougoslave Monica Seles, alors numéro un mondiale, avait été poignardée à Hambourg par un déséquilibré, fan de sa rivale allemande Steffi Graf.

© 2012 AFP
Mots-clés
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité

Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr