Coupe Davis: l'Espagne mène 2-0 contre les USA, Argentine et République tchèque 1-1

1 contribution
Publié le 15 septembre 2012.

L'Espagne a bien commencé sa demi-finale de Coupe Davis face aux Etats-Unis, malgré l'absence de Nadal, blessé, en remportant les deux premiers simples grâce à Ferrer et Almagro, vendredi sur la terre battue de Gijon (nord), tandis que dans l'autre demi-finale à Buenos Aires sur terre battue, l'Argentine et la République tchèque sont à égalité 1-1, à l'issue des deux premiers simples.

Juan Martin del Potro a battu Radek Stepanek 6-4 6-4 6-2 avant que Tomas Berdych vienne à bout de Juan Monaco 6-1, 4-6, 1-6, 6-4, 6-4.

Tomas Berdych a réservé une bien désagréable surprise à Juan Monaco et au public du Parque Roca de Buenos Aires en relançant complètement la demi-finale de Coupe Davis entre l'Argentine et la République Tchèque (1-1) vendredi.

Tout se présentait pourtant très bien pour le capitaine Martin Jaite et ses joueurs.

Sous les yeux de l'idole Diego Maradona et de l'ancienne gloire du tennis féminin argentin Gabriela Sabatini, Juan Martin del Potro n'avait pas fait de détail face à Radek Stepanek.

Le 8e joueur mondial, un temps incertain en raison d'un poignet douloureux, avait balayé son adversaire en trois sets 6-4, 6-4, 6-2 et 2 h 42 minutes de jeu.

Le second simple opposant Juan Monaco à Berdych avait certes mal commencé par la perte du premier set 6-1, mais le 11e joueur mondial retrouvait rapidement ses repères sur terre battue pour empocher les deux sets suivants nettement (6-4, 6-1).

On semblait se diriger vers une victoire facile de l'Argentin de 28 ans qui ne laissait aucune chance à un Berdych débordé et pris de vitesse: Monaco se détachait rapidement dans la quatrième manche pour mener 4-1.

C'est le moment choisi par Berdych, récent demi-finaliste de l'US Open battu par le futur vainqueur Andy Murray, pour retrouver tout son tennis, aidé il est vrai par une défaillance physique de son adversaire.

Le Tchèque a remporté neuf jeux de suite, empochant au passage la 4e manche sur le score de 6-4, puis se détachant irrémédiablement dans la dernière manche remportée sur sa première balle de match 6-4 également.

L'Argentine joue gros samedi, journée réservée au double avec la paire Carlos Berlocq/Eduardo Schwank qui sera opposée à Berdych et Stepanek.

Les Argentins n'ont jamais remporté la Coupe Davis mais ont atteint la finale à quatre reprises, en 1981, 2006, 2008 et 2011.

La République Tchèque a été sacrée en 1980 et avait atteint la finale de l'édition 2009 où, comme l'Argentine l'an dernier, elle avait subi la loi de l'Espagne de Rafael Nadal.

Le vainqueur de cette demi-finale affrontera en finale l'Espagne ou les Etats-Unis, actuellement opposés à Gijon, les Espagnols menant 2 à 0 à la suite des victoires en simple de David Ferrer et Nicolas Almagro.

La finale 2012 est programmée du 16 au 18 novembre.

Si la paire espagnole Marcel Granollers-Marc Lopez remportait le double de samedi contre les frères Mike et Bob Bryan, les Ibères auraient alors déjà en poche leur billet pour leur neuvième finale de Coupe Davis de leur histoire, la quatrième en cinq ans.

Pour Almagro, cela aura été beaucoup plus douloureux que pour son compatriote Ferrer.

Face au géant John Isner, le 12e joueur mondial a dû batailler pendant cinq sets (6-4, 4-6, 6-4, 3-6, 7-5) pour l'emporter.

Pourtant, l'Espagnol avait pu profiter du mauvais début de match de son adversaire qui, en mal de repères, devait dire adieu à la première manche 6-4.

Isner ne commençait véritablement son match qu'à partir du deuxième set, nettement plus serré.

Dans un troisième set très disputé, Almagro parvenait à se relancer en breakant son rival pour mener 2-1 et en conservant cet avantage jusqu'à la fin de la manche.

Mais il manquait singulièrement de réalisme sur les points décisifs: après six balles de break manquées dans le 4e set, il offrait à Isner la possibilité de recoller à 2 manches partout (6-3).

Dans la manche décisive, on remettait ça. Mis sous pression par Almagro à 5-4, le géant américain parvenait à sauver trois balles de match grâce à son redoutable service. Mais l'Espagnol finissait par s'imposer à l'usure 7-5.

Auparavant, Ferrer, N.5 mondial avait montré la voie en dominant Sam Querrey dans un match disputé, mais finalement bien maîtrisé par l'Espagnol 4-6, 6-2, 6-2, 6-4.

"Ce fut un match dur, compliqué à tout moment. Querrey a été très bon et j'ai dû être fort mentalement", a expliqué Ferrer qui rentre tout juste de l'US Open où il s'est incliné en demi-finale face à Novak Djokovic.

Samedi, Granollers et Lopez, bien que moins forts sur le papier que les frères Bryan, N.1 mondiaux en double, tenteront de mettre un point final au travail de leurs coéquipiers.

Dans les autres rencontres, la Suisse mène 2 à 0 face aux Pays-Bas en match de barrage pour le maintien ou l'accession dans le groupe mondial de la Coupe Davis après les succès de Roger Federer, qui s'est plaint des conditions météo, et Stanislas Wawrinka, vendredi sur la terre battue d'Amsterdam.

"Les conditions (météorologiques, froid et pluvieux) étaient tellement mauvaises que le match n'aurait jamais eu lieu si cela avait été une rencontre de Grand Chelem ou de tournoi ATP. C'est bien de m'être imposé dans ces circonstances compliquées", a déclaré Roger Federer après son succès face à Thiemo de Bakker (N.159) 6-3, 6-4, 6-4.

La partie avait d'ailleurs était interrompue en fin de matinée par la pluie, ce qui n'a pas empêché Federer d'enlever ensuite le set initial en 39 minutes. Le N.1 mondial a conclu dès sa première balle de match, juste avant de nouvelles pluies.

Dans l'après-midi, Wawrinka a dû se battre quatre sets durant pour mettre à la raison Robin Haase, follement soutenu par le public local, 6-3, 3-6, 6-3, 7-6 (7/4).

Samedi, Stanislas Wawrinka et Roger Federer, associés en double, ont une première occasion de maintenir la Suisse dans le groupe mondial en 2013.

Résultats de la première journée des demi-finales et des barrages de la Coupe Davis de tennis disputés vendredi:

Demi-finales

Espagne - Etats-Unis 2 - 0

Argentine - République Tchèque 1 - 1

Matches de barrage:

Kazakhstan - Ouzbékistan 1 - 1

Allemagne - Australie 1 - 1

Japon - Israël 1 - 1

Belgique - Suède 2 - 0

Canada - Afrique du Sud 1 - 0

Brésil - Russie 1 - 0

Italie - Chili 1 - 0 (2e simple interrompu par la nuit)

Pays-Bas - Suisse 0 - 2

© 2012 AFP
Mots-clés
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr