Rugby: Promenade de santé du XV de France, qui sauve sa tournée en Argentine

12 contributions
Publié le 24 juin 2012.

RUGBY - Victoire tranquille chez les Pumas pour les Bleus de Saint-André...

Le XV de France, précis, appliqué et déterminé, a sauvé sa tournée de juin en Argentine en infligeant une sévère correction (49-10) à une jeune équipe des Pumas samedi à Tucuman, une semaine après la rageante défaite subie à Cordoba (23-20). Vexés d'avoir cédé un «match imperdable» dans les dernières minutes samedi dernier, les Français ont réagi de très belle manière en inscrivant six essais, faisant rapidement taire le stade Jose Fierro de Tucuman où on leur prédisait un enfer finalement bien relatif.

L'entraîneur Philippe Saint-André et ses adjoints Yannick Bru et Patrice Lagisquet ont gagné un peu de répit en stoppant nette une série de trois défaites consécutives entamée lors du Tournoi des six nations. Après ce plus large succès de l'histoire française contre l'Argentine --le précédent record datait de 1995 (47-12)--, ils pourront cependant regretter la naïveté affichée par leurs troupes à Cordoba qui les prive d'une série victorieuse dès leur première excursion dans l'hémisphère Sud. «On est content mais je reste frustré sur le fait qu'on ait perdu le premier test qui était imperdable alors que c'était beaucoup plus dur ici à Tucuman. Mais on a fait un match de qualité», a réagi Philippe Saint-André.

L'été sera tranquille mais le répit de courte durée, un gros morceau guettant les Français dès l'ouverture des tests-matches de fin d'année: l'Australie le 10 novembre au Stade de France. Le principal enseignement de cette victoire de Tucuman a un visage: celui de Maxime Machenaud. Le demi de mêlée d'Agen, futur joueur du Racing, a livré une très bonne copie pour son baptême du feu international, inscrivant même un essai dont il avait initié l'action juste avant la pause.

Pour le reste, les Français ont repris leur fil conducteur de Cordoba mais cette fois-ci sans indiscipline ni pêché d'orgueuil: mêlée dominatrice, touche soignée, présence appliquée dans les rucks. Avec un Frédéric Michalak précieux à la baguette (19 pts) et un Maxime Mermoz intenable, auteur d'un essai sur interception (56) et de deux services en or pour les deux ailiers Benjamin Fall (12) et Yoann Huget (34). La leçon fut vite apprise par la jeune équipe argentine --la plupart des cadres sont au repos avant leurs débuts dans le Four Nations-- menée 30 à 3 à la pause après trois essais de Fall, Huget et Machenaud. Felipe Contepomi inscrivait sur pénalité les trois seuls points argentins du premier acte.

Les Pumas buvaient de nouveau la tasse à la reprise avec l'essai sur interception de Mermoz suivi du doublé de Huget (63) et d'un essai de Lapandry (68), avant de sauver l'honneur en fin de match grâce au 3e ligne Tomas De la Vega (74).

© 2012 AFP
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
1 Toulon 32 11m
2 Montpellier 32 11m
3 Clermont 31 11m
4 Toulouse 31 11m
5 Stade Français 31 11m
6 Perpignan 28 11m
7 Grenoble 28 11m
8 Brive 27 11m
9 Racing-Métro 92 27 11m
10 Castres 27 11m

Classement complet

Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr