VIDEO. Peur sur la ville: Les All Blacks sortent la grosse équipe pour atteindre les 2.000 essais contre la France

RUGBY Kieran Read cornequera un groupe fort de 789 sélections au Stade de France...

J.L. avec AFP

— 

C'est qui les mecs en face là?

C'est qui les mecs en face là? — Numéro de reportage : Shutterstock40523104_000082 Date : 20170708 Titre : New Zealand All Blacks v British & Irish Lions, DHL Lions Test Series 2017, Eden Park, Auckland, NZ - 8 July 2017 Légende : Mandatory Credit: Photo by Paul Greenwood/BPI/Shutterst/REX/Shutterstock (8923622ew) Jerome Kaino and Kieran Read look dejected New Zealand All Blacks v British & Irish Lions, DHL Lions Test Series 2017, Eden Park, Auckland, NZ - 8 July 2017 /Rex_New_Zealand_All_Blacks_v_British_8923622EW//1707091435 Auteurs : BPI/Shutterst/Shutterst/SIPA

La Nouvelle-Zélande va aligner un XV très expérimenté contre la France samedi au Stade de France, pour le second test match de sa tournée d'automne en Europe, avec le retour du capitaine Kieran Read à la tête d'un groupe de 23 joueurs comptant 789 sélections.

Parmi ces vieux grognards Kieran Read (107 sélections), au centre de la troisième ligne, Sonny Bill Williams (43 sél.), au centre, ou encore Sam Whitelock (93 sél.), en deuxième ligne. Le sélectionneur Steve Hansen a agrémenté son groupe de quelques jeunes, sinon novices, avec notamment l'arrière Damian McKenzie (9 sél.), à la place de l'habitué Ben Smith, absent, ou encore Rieko Ioane (10 sél.) dans le fauteuil de l'ailier Julian Savea, écarté malgré ses 46 essais en 54 apparitions sous le maillot noir.

Troisième sélection pour Vaea Fifita, alias «le monstre»

A noter également la 3e sélection sous le maillot All Black du flanker Vaea Fifita, alias «le monstre», avec ses 1,96 m et 113 kg, auteur de deux essais déjà, qui prend la place de l'expérimenté Jerome Kaino, blessé et rentré au pays. Victorieux 31-22 des Barbarians britanniques samedi à Twickenham, les Néo-Zélandais vont en revanche aligner leur paire de stratèges habituels à la charnière, avec Aaron Smith à la mêlée et Beauden Barrett à l'ouverture.

Il suffira aux Blacks de marquer trois essais samedi contre les Tricolores pour atteindre le cap des 2.000 essais depuis le début de leur histoire. Les deux équipes se sont affrontées à 57 reprises, avec 44 victoires pour les Néo-Zélandais, pour un nul et 12 défaites. Lors de leur dernier duel, à Paris en 2016, les Blacks s'étaient imposés 24-19.