Le Stade de France a-t-il encore un avenir?

2 contributions
Publié le 11 octobre 2012.

FOOTBALL - L'équipe de France y joue contre le Japon vendredi, mais l'enceinte accumule les mauvaises nouvelles...

«Il reste de la disponibilité pour l’ensemble des événements commercialisés par le Stade de France». Sur le site de l’enceinte dionysienne, ce petit message indique clairement la tendance. Les prochains rendez-vous qui y sont prévus sont loin d’afficher complets. Le France-Japon de vendredi soir ne fait pas exception, alors qu’à Londres, Wembley est complet depuis longtemps pour… Angleterre-Saint-Marin. La billetterie n’est pourtant pas le plus gros problème actuel.

Sans le PSG, bientôt sans les Bleus du foot et du rugby?

Déjà ennuyé par le ralentissement de la conjoncture économique, le Consortium du Stade de France, détenu à 67% par Vinci et à 33% par Bouygues, avale des couleuvres depuis plusieurs mois. C’est le rugby qui a allumé la première mèche. La FFR, qui veut se faire construire son propre stade, ne compte pas renouveler le contrat qui le lie au SdF et qui prend fin en 2013. La FFF, qui est elle liée jusqu’en 2025, veut renégocier un contrat qui l’oblige à payer 5 millions d’euros par an au Consortium. Et le PSG, qui comptait s’y installer deux ans, pendant les travaux de rénovations du Parc des princes, a finalement renoncé. Le coup de grâce? L’Etat ne versera plus la subvention de 12 millions d’euros par ans censée compenser l’absence d’un club résident.

Une réunion de crise le 22 octobre

Avec les fédérations de rugby et de foot, rien n’est encore acté, dans un sens comme dans un autre. Mais les relations qu’entretiennent FFR et FFF d’un côté et Consortium de l’autre sont particulièrement tendues. Sans les deux sports rois, le Stade de France serait tout nu. Le 22 octobre prochain, Valérie Fourneyron, la ministre des sports, a prévu une réunion avec tous les acteurs du dossier. Si le blocage persiste, le Stade de France ne serait plus très loin de ressembler à un vaisseau fantôme. 

Antoine Maes
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr