Affaire des paris suspects: Patrice Canayer refuse de s'exprimer sur l'avenir de Karabatic et Prost

3 contributions
Publié le 9 novembre 2012.

HANDBALL - L'entraîneur de Montpellier est concentré sur le terrain...

L'entraîneur du Montpellier Agglomération Handball (MAHB), Patrice Canayer, n'a pas souhaité s'exprimer sur l'avenir de Luka Karabatic et de Primoz Prost au sein du club, lors de la conférence de presse qu'il tenait jeudi, à deux jours de la rencontre contre Sélestat en championnat.L'entraineur héraultais a toutefois fait référence à la réintégration des trois autres joueurs du club mis en examen dans le cadre de l'enquête sur les soupçons de match truqué lors de la rencontre Cesson-Montpellier la saison dernière, Nikola Karabatic, Dragan Gajic et Issam Tej.
 

«Le niveau de l'équipe et de l'entraînement est en hausse, et ce, depuis le retour de trois titulaires majeurs indiscutables», a dit Canayer. Tej et Karabatic ont pu reprendre les entraînements début novembre, Gajic a retrouvé ses coéquipiers mercredi dernier. «Je les ai trouvé en forme physiquement. Mais il faut faire attention, je parle de joueurs qui ne se sont pas entraînés pendant un mois», a précisé Canayer, avant d'ajouter : «Avec les joueurs, on est dans une reprise progressive et studieuse. Il faut renouer les contacts et la dynamique».

Budget à finaliser

Le MAHB annoncera la semaine prochaine les éventuelles sanctions, pouvant aller jusqu'au licenciement, imposées à Luka Karabatic et Primoz Prost.  Lors de leurs auditions devant le juge d'instruction, tous les deux ont avoué avoir parié sur cette rencontre. Ils ont été entendus cette semaine par la direction du club. Le club champion de France, qui connaît des difficultés économiques et cherche à récolter 1 million d'euros (soit le montant du préjudice estimé pour le club à la suite de cette affaire), n'envisage plus de recruter.

«On est dans l'obligation de présenter prochainement un nouveau budget prévisionnel à la Commission nationale d'aide de contrôle de gestion (en raison notamment du départ du principal partenaire Brother, ndlr). On travaille actuellement avec les collectivités et les partenaires privés pour trouver des fonds», a affirmé Canayer.

Concernant la dimension, le manager s'est dit optimiste sur le classement de Montpellier en championnat de France. «Pour le moment, nous sommes 4e, on n'est pas très loin de Dunkerque (2e) et Chambéry (3e), de deux à trois points», a-t-il rappelé. «Pour autant, je ne me projette pas, on travaille match après match».

SIPA
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité

Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr