EN DIRECT. Handball: Montpellier battu à Toulouse... Nikola Karabatic bientôt licencié?...

31 contributions
Publié le 3 octobre 2012.

HANDBALL - Suivez les événements de la journée en direct...

23h30: Ce live est désormais terminé. La synthèse des événements de ce mercredi se trouve ici.

21h03: Le MAHB battu à Toulouse
On pouvait s'y attendre. Diminué par l'absence de plusieurs de ses vedettes comme les frères Karabatic, Montpellier s'est incliné 34-29 à Toulouse sur le terrain du Fénix, dans le cadre de la 4e journée du championnat de France. C'est la deuxième défaite consécutive pour les hommes de Patrice Canayer.

19h20: Mladen Bojinovic et Samuel Honrubia ne feront pas le déplacement avec le PSG à Saint-Raphaël. Dans un communiqué de presse, le club explique qu'il préfère ne pas emmener les deux anciens joueurs de Montpellier pour les deux prochains matchs en championnat et Coupe de la Ligue à Saint-Raphaël.

19h15: Dans quelques minutes (à 19h30), le MAHB commencera son match de championnat à Toulouse. Dans quel état sera le club héraultais? On suivra cela avec attention.

14h38: La Ligue de handball également partie civile
Dans la foulée du club, c'ets maintenant la Ligue nationale de handball qui annonce qu'elle va se constituer partie civile dans l'affaire des paris présumés lors du match Cesson-Montpellier. La LNH annonce également de prochaines «poursuites disciplinaires devant les organes compétents de la LNH à l’égard de ceux, titulaires d’une licence, qui auraient enfreint le règlement disciplinaire de la LNH. Ces poursuites disciplinaires ne peuvent néanmoins être engagées dans la précipitation

Car pour le moment, la LNH indique ne disposer «d'aucun élément susceptible de conduire à l'ouverture d'une procédure disciplinaire» et annonce qu'elle n'a «pas l'intention de remettre en cause les résultats sportifs de la saison 2011/2012.»

13h58: Le club de Montpellier va se constituer partie civile
Le MAHB a annoncé mercredi midi sa volonté de se constituer partie civile dans l'affaire des paris. «Cette constitution de partie civile lui permettra d'avoir officiellement accès au dossier et de prendre connaissance des éléments de fait de ce dernier» explique le club dans un communiqué de presse diffusé sur son site. Montpellier explique par ailleurs avoir été mis au courant des mises en examen de cinq de ses joueurs par voie de presse.

11h46: Du côté du PSG Hand, personne n'a le droit de s'exprimer au sujet de Samuel Honrubia ou Mladen Bojinovic. Bruno Martini, contacté par 20minutes.fr n'a donc pas «communiqué sur le contexte. On n’est pas dans la même urgence que Montpellier. Je peux juste vous parler du match contre Saint-Raphael à venir et vous assurer que le groupe va très bien.» Pour lui, les deux joueurs concernés par l'affaire sont autorisés à jouer. ils n'auraient pas d’interdiction malgré la mise en examen. «Il n’y a que si la Ligue les interdit de jouer qu’ils ne joueront pas.»

10h49: Un autre match dans le viseur?
Selon Le Parisien, Cesson-Montpellier n'est peut être pas le seul match des Héraultais sur lequel plane des doutes. Le quotidien révèle en effet que la rencontre précédente, à Nîmes, pourrait elle-aussi faire l'objet d'investigations. Une sociéré anglaise aurait enregistré «un pic d’enjeux anormaux» sur une défaite des coéquipiers de Nikola Karabatic. Les paris auraient-été passés sur un site basé en Asie. Pour le moment, ni l'ARJEL ni la Française des jeux n'ont lancé d'enquête sur cette partie.

10h19: Le parieur réunionnais a beaucoup parlé aux enquêteurs visiblement. Selon le Journal de l'Ile de la Réunion, il a fait ses études kiné à Montpellier et serait juste un ami de Samuel Honrubia. Il a été entendu par un enquêteur de la DCCJ venu spécialement de Paris. Il aurait servi de relais pour parier à la place d'Honrubia et aurait empoché une petite commission. Son témoignage agrémente la thèse d'un pacte de corruption assez étendu.

9h59: A cette heure-ci, rappelons que Nikola Karabatic n'a pas le droit de cotoyer ses coéquipiers, ce qui équivaut "à une mise au chômage" selon son avocat. Rémy Lévy, le président de Montpellier, a affirmé qu'il pourrait licencier les joueurs, même si seules les accusations d'avoir parié étaient retenues contre eux.

8h40: Un avis médical est toujours utile de temps en temps. Merci Michel Cymes.

8h35: Les paris sur Toulouse - Montpellier fermés. Il y a bien un match ce soir entre les deux équipes, mais les instituts de paris ont fermé tous les paris sur ce match. Comme c'est étonnant...

8h30: L'avocat du gardien Primoz Prost, Maitre Franck Nicolleau s'est indigné sur RMC des conditrions du contrôle judiciaire infligé à son client. «Il a été a été mis en examen pour escroquerie, il a été placé sous un contrôle judiciaire très difficile parce que celui-ci consiste à interdire le joueur d’entrer en contact avec tous les membres du staff de Montpellier. En gros la justice interdit à mon client, M. Prost, de travailler.»

8h15: Dans la nuit, un kiné-parieur, copain de  Samuel Honrubia, a été interpellé à la Réunion. Agé d’une vingtaine d’années, le kinésithérapeute impliqué dans cette affaire a reconnu avoir déposé 7.000 euros de mises avancés en partie par les deux joueurs Samuel Honrubia et Dragan Gajic. Il affirme avoir pu bénéficier de 600 euros sur 20.000 euros de gains car il n’aurait misé qu’une petite somme d’argent sur les 7.000 euros mis en jeu.

8h00: Bonjour à tous. On vous invite une nouvelle fois à suivre l’évolution de l’affaire Cesson – Montpellier toute la journée sur ce live heure par heure. Un bref rappel des faits de mardi. Nikola Karabatic a été mis en examen en fin de journée. Il s’est aussi adressé à ses fans via son compte Facebook. «J'ai gardé le silence jusqu'à présent. Je vous dois ces quelques mots. Est-ce que j'ai parié? Non, je n'ai pas parié. Est-ce que ma copine a parié? Oui. M'a t'elle mis au courant? Oui. Pourquoi a-t-elle parié? Cela fait 2 ans qu'elle suit l'équipe de Montpellier elle connaissait notre situation: nous étions déjà champion, 5 joueurs majeurs blessés et nous avions perdu à Nîmes, Cesson jouait son maintien dans une salle bouillante. Dans ces conditions notre équipe était fragilisée. M'accuser de tricherie et de truquer le match, de nous livrer en pâture à la presse est intolérable! Nous accuser moi et mon petit frère d'avoir triché alors que nous n'avons même pas joué et nous arrêter comme des voyous... Je n'ai pas de mots... J'ai dédié ma vie au handball depuis que je suis né. Je me bats pour mon sport et me retrouver dans cette situation est un cauchemar... Merci à vous tous pour votre soutien qui me réconforte dans ces moments pénibles. NIKO.»

La rédaction sport
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr