EN DIRECT. Handball: Nikola Karabatic mis en examen et mis au chômage

51 contributions
Publié le 2 octobre 2012.

HANDBALL - Les dernières infos dans l'affaire des paris...

22h50: Ce live est désormais terminé. Merci de nous avoir suivis. Vous pouvez retrouver une synthèse des événements du jour par ici.

21h28: Nikola Karabatic mis en examen et «mis au chômage»
Un des avocats des frères Karabatic, Michaël Corbier, en a fait l'annonce devant des journalistes, rapporte Reuters: Nikola et Luka ont été mis en examen mardi soir pour escroquerie et placés sous contrôle judiciaire.
Un autre de leurs conseils, Jean-Marc Phung, a indiqué que le joueur avait été «mis au chômage», d'après l'AFP. Par ailleurs, le joueur a assuré aux magistrats instructeurs qu'il n'avait «pas parié», selon les termes de sa déclaration lue par un autre de ses conseils, Me Eric Dupond-Moretti, à la sortie du tribunal.

21h26: Luka Karabatic mis en examen 
Le frère de Nikola a, à son tour, été mis en examen pour escroquerie dans l'affaire des soupçons de match truqué, indique Midi libre, qui l'a appris auprès du parquet. Il a l'interdiction de rencontrer d'autres membres du club héraultais et donc de jouer, selon la même source.

21h18: Bojinovic avance les mêmes arguments que ses ex-coéquipiers
Si le Serbe reconnaît avoir parié la somme de 4.000 euros, il assure qu'il l'a fait en se fondant sur les résultats de l'équipe. En d'autres termes, il nie tout trucage du match, selon son avocat, qui dénonce des «méthodes de l'accusation indignes».

21h13: L'ex-Montpelliérain Mladen Bojinovic mis en examen
Le Serbe Mladen Bojinovic,transféré cet été du MAHB au PSG Hand, a été lui aussi mis en examen pour escroquerie dans l'affaire des soupçons de match truqué, indique Midi libre, qui cite l'avocat du joueur. Le site du quotidien régional précise que Bojinovic a été placé sous contrôle judiciaire, avec interdiction de rentrer en contact avec les joueurs héraultais, et remis en liberté sous astreinte d'une caution de 11.000 euros.

20h10: Le kiné est sorti libre
Le kinésithérapeute du MAHB est ressorti libre avec le statut de témoin assisté, selon une source proche du dossier citée par l'AFP.

18h25: Samuel Honrubia mis en examen à son tour
Selon le Midi Libre, Samuel Honrubia, champion olympique avec l'équipe de France à Londres et aujourd'hui joueur du PSG, vient d'être mis en examen, lui aussi pour escroquerie. Un autre joueur, le gardien montpelliérain Primoz Prost, s'est vu vu imposer la même mesure. Ce qui équivaut de fait pour le Slovène à une suspension le temps de l'instruction puisqu'il ne peut pas entrer en contact avec d'autres membres du dossiers, à savoir ses coéquipiers.

16h38: Jeny Priez, la compagne de L. Karabatic, mise en examen
Jeny Priez, animatrice sur la chaine NRJ12 et compagne de Luka Karabatic, vient d'être mis en examen pour  escroquerie, annonce l'AFP. Elle a également été remis en liberté  contre une caution de 13 000 euros. Elle est la 5e personne à être mis en examen, mais aucun joueur ne l'a encore été.

16h29: Deux joueurs libérés reprennent l'entraînement
Wissam Hmam et Mickael Robin étaient présents mardi après-midi lors de l'entraînement du MAHB, indique le Midi Libre, alors que l'équipe se déplace mercredi à Toulouse. les deux joueurs, interpellés dimanche, avaient été libérés lundi soir.

15h12: «S'il est licencié, je lui trouverai un club», explique son agent
Enfin, son avenir en tant que joueur de handball n'est pas encore au menu. En tout cas pas tout de suite. «Je ne lui cherche pas une porte de sortie. S’il est licencié par son club, je lui trouverai un club. Mais je ne sais pas s’il le sera. Pourquoi devrais-je lui trouver une porte de sortie aujourd’hui? Je comprends la position du club. Elle n’est pas anormale», ajoute Ong Bakhti, l'agent de Nikola Karabatic

15h09: Aucun sponsor de Ni.Karabatic ne s'est encore retiré, selon son agent
Par ailleurs, Ong Bhakti reconnaît que cette affaire ne va pas faire que du bien à son image. «Les partenaires, on ne va pas dire que ça les fait sauter de joie. Ils ont tous une relation proche avec Nicolas, qui a beaucoup d’empathie.»

15h03: L'agent de Nikola Karabatic «chagriné qu'on le jette en pâture»
Joint par 20 Minutes, Bhakti Ong, l'agent de Nikola Karabatic s'est exprimé sur le sort de son joueur, qu'il n'a pas vu depuis son interpéllation. «J’ai été chagriné par le battage médiatique qui a été fait autour des interpellations. Je suis un peu chagriné qu’on le jette en pâture pour ça. Au-delà de l’image. On s’en fout de l’image. Humainement, je trouve que c’est choquant de les voir interpellés comme des membres du grand banditisme.»

13h58: "Une erreur de la Française des jeux" selon l'avocat de Bojinovic
Entendu au palais de justice de Montpellier, Mladen Bojinovic "a donné une explication très clair" selon son avocat. Maître Abratkiewicz s'en explique, toujours au Midi Libre. "C'est un joueur invétéré, qui joue énormément. Jusqu'ici, il n'avait jamais misé sur le handball. Mais tout est venu d'une erreur de la Française des Jeux qui a donné quelques jours avant le match une cote irréaliste pour cette rencontre, avec Cesson gagnant à un pour 2,9."

Une explication à laquelle croit vraiment l'avocat. "Les joueurs savaient que pour l'équipe, ce match serait difficile, et qu'ils avaient eu à plusieurs reprises dans la saison des difficultés en première mi-temps. Ils venaient de galérer contre Nîmes. Quand ils ont vu que la Française des Jeux s'était trompé, ils se sont appelés et ont décidé de parier : "On a vu cette cote irréaliste, on y va". D'autres parieurs de leur connaissance se sont ensuite greffés sur l'occasion. Mais mon client est très clair : "Le match n'a pas été truqué."

13h25: Une interdiction de jouer pour les mis en examen?
Selon le Midi Libre, une interdiction de jouer pendant toute la durée de l'instruction des joueurs en cas de mise en examen n'est pas à exclure, bien au contraire. Selon le quotidien, en cas de contrôle judiciaire prononcé à l'encontre des joueurs montpelliérains leur interdirait d'entrer en contact avec les autres mis en examen du dossier.

12h29: Jean-Pierre Moure, le président de Montpellier Aglomération s'est exprimé sur l'affaire dans le Midi Libre. "J’ai la droiture comme ligne de conduite, alors ce qui se passe, c’est grave. Les joueurs se doivent d’être irréprochables. Il faudra couper les branches vermoulues. Quitte à faire comme à Marseille après l’affaire OM-VA, repartir avec les minots du club pour le reconstruire".

11h53: Mladen Bojinovic au tribunal. Après les compagnes des frères Karabatic, le Serbe qui évolue désormais à Paris est le premier joueur à rejoindre le Palais de justice de Montpellier.

11h39: Un premier parieur met en cause les joueurs annonce le Midi Libre.
"Il a expliqué que ces joueurs lui auraient confié de l'argent pour qu'il parie contre eux au cours du fameux match Cesson-Montpellier. Il aurait été rémunéré avec les tickets gagnants de l'un d'entre eux."

11h23: Les compagnes des joueurs au tribunal. Les compagnes des frères Karabatic sont arrivées au tribunal de grande instance de Montpellier pour être présentées aux juges d'instruction, ce mardi peu avant 11 heures.

11h16: Joël Delplanque, le président de la fédé de hand est donc actuellement en conférence de presse. Il livre un message d'apaisement. Tout va bien dans la maison hand. Ne vous inquiétez pas pour eux.

11h10: "Le club de Montpellier fait notre fierté" pour le président de la fédé de hand, Joël Delplanque. La famille du hand est unie, on vous dit.

10h57: Pour Valérie Fourneyron «il ne faut pas faire d'amalgame»

Le coup est dur pour le monde du handball. Mais ce n’est pas une affaire isolée qui doit entacher tout le travail accompli depuis plusieurs années par une fédération. Voilà en substance le message de la ministre des sports, mardi matin, au lendemain des gardes à vues de plusieurs joueurs montpelliérains. «Il ne faut pas faire d’amalgame entre des fautes et toute une discipline. Personne n’est à l’abri. Il ne faut pas jeter l’opprobre sur l’ensemble du handball et du sport français», martèle Valérie Fourneyron. 

Alors que plusieurs acteurs du monde du hand dénoncent la mise en scène médiatique et policière de l’affaire, la ministre affirme que rien n’a été exagéré jusque là. Les interpellations devant les caméras à l’issue du match contre le PSG, dimanche sont le fait d’une justice qui a «œuvré comme elle doit le faire. Il reste au procureur et au juge d’aller au bout de leur enquête.» Quant aux sanctions envisagées, la ministre demande à ce que la loi soit respectée, même si les handballeurs sont soumis au code pénal, en cas de corruption. Chose que la ministre «n’espère pas.»

10h42: Claude Onesta ne croit pas à un «match arrangé»
Toujours sur RMC, Claude Onesta indique qu'il ne croit pas à la théorie d'un match arrangé en tre Cesson et Montpellier. «Ce serait encore plus grave car ça remettrait en cause notre  fonctionnement sportif. Si on est capable de jouer pour perdre, le sport n’a plus grand intérêt.  Bien malin celui qui peut dire si on rate un tir exprès ou pas. Je n’imagine pas un seul instant que ce match ait été arrangé. Je tomberais de très haut s’il était prouvé que le match n’a pas été joué dans des conditions normales.»

10h26: L'avocat des Karabatic répond à Claude Onesta
Eric Dupond-Moretti, qui défend Nikola et Luka Karabatic, n'est pas d'accord avec Claude Onesta. Selon l'avocat, «on évoque trop vite le temps du pardon, on n'en est pas là. Nous en sommes pour le moment au temps des soupçons, qui émanent du procureur de la République. Mais ce n'est pas pour autant que le soupçon est avéré. Il y a aussi le temps de la présomption d'innocence», explique-t-il à RTL.

Eric Dupond-Moretti en profite pour rappeler que «les deux frères Karabatic n'étaient pas sur le terrain le jour du match en question. Il faudra quand même m'expliquer comment du fond de son lit on peut laisser filer un match. Moi je n'ai jamais perdu un procès lorsque j'étais malade, car je n'y participais pas».

10h06: Onesta «tiendra compte des évènements»
Après RTL, Claude Onesta s'est exprimé sur RMC. Le sélectionneur des Bleus, qui doit dévoiler une liste de joueurs retenus pour affronter la Lituanie le 1er novembre en éliminatoires de l'Euro 2014, assure que sa liste «tiendra compte des évènbements». «On va attendre de voir si les faits sont avéré. Dans les quinze jours qui viennent, je dois convoquer des joueurs. Il est bien évident que cette liste tiendra compte des événements. Ça va sûrement aller très vite dans les jours qui viennent. Ce n’est pas le problème de l’équipe de France. On pourra continuer sans ses joueurs là en ayant des résultats», explique le patron des Bleus.

9h57: A Montpellier, un élu veut que la ville se porte partie civile
Christian Dumont (UMP), a dénoncé lundi soir en marge du conseil municipal de la ville de Montpellier, le «silence assourdissant» du maire, Hélène Mandroux, rapporte le Midi Libre. «Eu égard au préjudice subi par la collectivité, la ville pourrait se constituer partie civile. Le retour des frères Karabatic, c’est la mairie qui l’a voulu et les Montpelliérains qui l’ont payé», assure l'élu d'opposition.

9h35: Début des auditions en milieu de journée
Selon BFM TV, les auditions des protagonistes de l'affaire par le juge d'instruction devraient débuter vers 12h ou 13h à Montpellier. Les premières personnes intérrogées devraient être les compagnes de Nikola et Luka Karabatic.

9h10: Une «erreur grave» qui doit être «punie et sanctionnée» pour Claude Onesta
Silencieux jusqu'à présent, Claude Onesta s'est exprimé mardi matin pour la première. Le sélectioneur de l'équipe de France a expliqué à RTL  vivre «quelque chose de désagréable, voire d'insupportable». Il regrette que pour «une poignée de handballeurs concernés, ce sont 500 000 licenciés qui vont être traînés dans la boue».

Il explique par ailleurs que pendant la préparation aux JO «on savait qu’il y avait eu une alerte de la FDJ, mais à aucun moment on n’a su qu’il se passait quelque chose». Deux joueurs sacrés à Londres, Samuel Honrubia et Nikola Karabatic, sont mêlés à cette affaire.«Je suis dans la peine pour eux, car j’ai beaucoup d’estime et d’affection pour eux. D’évidence ils ont commis une erreur grave, qui doit être punie et sanctionnée, de manière exemplaire. Si les faits sont avérés voir avoués, ils auront mérité une sanction. J’espère qu’ils prendront conscience des dégâts occasionnés. Mais arrive aussi le temps du pardon. Ce que je connais de Nikola fait que c’est quelqu’un d’estimable et d’exemplaire. S’il avoue avoir fait une erreur, elle devra être punie car c’est une erreur dommageable. Pour autant, je continue à avoir de l’affection pour cet individu», assure Claude Onesta.

8h47: Des écoutes accablantes, selon RTL
La station de radio annonce mardi matin avoir eu accès aux écoutes mises en place par la police sur les portables des joueurs montpelliérains. «C'est accablant», assure RTL, qui explique que le nombre d'appels entre joueurs a explosé quand l'affaire est sortie. S'ils semblent «pris de panique», jamais les termes «trucage ou tricherie» ne sont prononcés.

8h37: Déjà un match mercredi...
Le match de la 4e journée de D1 entre Toulouse et Montpellier est évidemment maintenu. Avec un MAHB dans un drôle d'état, ce qui a plutôt tendance à inquiéter le futur adversaire des Montpelliérains. «Ils ont toujours su relever la tête et leur centre de formation est de qualité. Ils vont vouloir montrer que tout cela n'est pas le fait du club, mais éventuellement de quelques joueurs. Je ne me réjouis pas de ce qui se passe. On ne frappe pas des gens à terre» explique à 20 Minutes Joël Da Silva, l'entraîneur toulousain. Il assure «faire comme s'il n'y avait pas d'affaire» et ser demande quel sera l'accueil du public. «Les gens vont-ils prendre fait et cause pour Montpellier, car on touche à des stars, ou vont-ils être virulents contre eux, ce que je ne crois pas?»

8h15: Bonjour à tous. On va suivre ensemble les nopuveaux rebondissements dans l'affaire des paris lors du match Cesson-Montpellier en mai dernier. Sachez donc déjà que visiblement, tout le monde a quitté Nanterre ce matin vers 5h. Ce matin, on attend la réaction de Valérie Fourneyron, la ministre des sports. Mais aussi, à 9h30, celle de Claude Onesta, le sélectionneur de l'équipe de France, sur RTL.

Les frères Karabatic, leurs compagnes ainsi que les autres handballeurs et le kiné ont tous quitté le service central des courses et jeux à Nanterre mardi pour rejoindre Montpellier où l'instruction sur le match présumé truqué est menée, a-t-on appris de sources concordantes. «Il n'y a plus personne à Nanterre. Tout le monde est en route pour Montpellier», a affirmé à l'AFP Me Caty Richard, avocate de l'un des joueurs de Montpellier, Wissem Hmam, libéré lundi.

Revivez la journée de lundi en direct

Me Jean-Yves Liénard, qui défend le gardien de but héraultais Mickaël Robin, relâché lui aussi lundi, a également confirmé cette information. Lundi soir, un autre handballeur, Vid Kavticnik, avait lui aussi été remis en liberté tandis qu'un nouveau joueur du club, Issam Tej, avait été placé en garde à vue. Il s'agit d'une «remise en liberté technique», liée aux délais de garde à vue et au nombre de personnes à présenter éventuellement aux magistrats qui instruisent l'affaire à Montpellier, avait expliqué une source proche du dossier. Cette mesure ne présage donc en rien de la suite de la procédure à leur égard, avait-elle ajouté.

Pour Me Richard, le terme de «remise en liberté technique», cela «n'existe pas». «Ils sont libérés ou ils ne le sont pas. On essaie de faire passer leur libération pour une demi-libération», a-t-elle affirmé, dénonçant «une justice spectacle». «Le juge a simplement voulu en libérer certains et en faire présenter d'autres», a-t-elle estimé.

Comment ça se passe dans les autres sports?

Le procureur de la République à Montpellier, Brice Robin, avait indiqué lundi après-midi que dans l'affaire des paris sportifs litigieux entourant le match Cesson-Montpellier le 12 mai en D1, 18 personnes, dont neuf joueurs évoluant aujourd'hui ou à l'époque à Montpellier, avaient été placées en garde à vue depuis dimanche et que celle-ci avait été prolongée jusqu'à mardi. Ces joueurs étaient Luka Karabatic, Nikola Karabatic, Mickaël Robin, Primoz Prost, Samuel Honrubia, Wissem Hmam, Dragan Gajic, Mladen Bojinovic, Vid Kavticnik.

A.M. (avec AFP)
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr