Match truqué: Montpellier va se porter partie civile

0 contributions
Publié le 26 septembre 2012.

HANDBALL – Le club considère qu’un «grave préjudice» lui est occasionné...

Rémy Lévy n’a pas tardé à riposter. Le président montpelliérain a fait publier mercredi  un communiqué où il précise que le club se portera partie civile dans l’affaire de corruption présumée qui le touche: «Le Montpellier Handball tient à protester vigoureusement contre les allégations d’implication du club dans le résultat du match et l’amalgame inadmissible qui est fait entre l’éventuel non-respect par des joueurs d’une réglementation sur les paris et la suspicion d’arrangement du résultat au profit du club de Cesson-Rennes. […] Devant le grave préjudice qui lui est occasionné, le Montpellier Handball va prochainement se constituer partie civile dans le cadre de l’information ouverte ou à ouvrir et mettra en œuvre tous les moyens légaux nécessaires pour défendre son honneur et sa réputation.»

Interrogé par RTL, son homologue de Cesson-Rennes, Philippe Barberet, a confirmé qu’il avait été entendu dans le cadre de l’enquête menée par la police judiciaire (PJ), sans leur faire état de soupçons particuliers: «Personne n'a rien vu durant le match, personne ne pouvait se douter de quoi que ce soit.»

J.L
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr