Euro 2012: «Aucune décision n'est prise» sur l'avenir de Laurent Blanc, selon Le Graët

14 contributions
Publié le 29 janvier 2014.

FOOTBALL - Le patron de la FFF n'est pas pressé de statuer sur l'avenir du sélectionneur...

Dimanche matin, c’est lui qui fait le boulot. Aucun rendez-vous médiatique n’étant prévu ce dimanche après France-Espagne (0-2), c’est Noël le Graët, le patron de la FFF, qui s’y colle. Pour lui, les analyses de la piètre performance des Bleus sont trop dures. Dire que la France est passée à côté de son match, «c’est un peu sévère comme commentaire, assure le Breton sur RTL. L'objectif des quarts, on y a été… L'Espagne reste la meilleure équipe du monde on aurait pu mieux faire certes mais on n'est pas totalement décalés… Je reste aussi sur ma faim, on a l'impression qu'à certains moments on aurait pu mieux jouer et mieux faire», assure quand même Le Graët.

Alors que Laurent Blanc est en fin de contrat, son avenir à la tête de l’équipe de France n’est pas encore réglé. «On a décidé tous les deux de prendre quelques jours de recul, on se verra dans une petite semaine, on va regarder les éléments positifs négatifs, les envies réelles des uns et des autres. Pour le moment, aucune décision n'est prise», indique Le Graët. 

Un patron fédéral pas franchement choqué par le comportement parfois limite de certains joueurs. «Franchement, le groupe vit bien ensemble, peut-être pas assez révolté. Il vit de façon très amicale, il est bon techniquement. Il ne faut pas exagérer, il y a des garçons de grande qualité. Certains sont plus difficiles que d'autres mais c'est valable dans les groupes.»

A.M.
Mots-clés
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité

Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr