Euro 2012: «On n'est pas là pour partir à Punta-Cana en claquettes», balance Florent Malouda

2 contributions
Publié le 20 juin 2012.

FOOTBALL - Au lendemain de l'humiliation contre la Suède (2-0), Florent Malouda a laissé la langue de bois aux vestiaires...

«Ça a réveillé quelques démons en moi…». Moins de 24 heures après la défaite française contre la Suède, Florent Malouda a sorti le lance-missiles en conférence de presse. S’il ne l’a pas fait hier, c’est parce qu’il n’a pas voulu «balancer des fusées dans les médias». Sans citer un seul de ses coéquipiers, le Guyanais a estimé «qu’il fallait un équilibre entre les objectifs personnels et les performances collectives, quand on bascule de l’autre côté, dans l’excès, ça peut faire des matchs comme hier».

Retrouvez les réactions après France-Suède

L’ambiance est visiblement électrique dans le groupe France après le non-match face aux Scandinaves, et alors qu’un quart de finale se profile contre l’Espagne samedi. «Si on avait eu l’attitude et l’état d’esprit des Suédois, on se serait pas réveillé avec la gueule de bois, on n’aurait pas le sentiment d’avoir lâché le match». Car c’est bien de nonchalance dont il s’agit.

«Si on retombe dans nos travers, on repart en arrière»

«La veille, Laurent Blanc a arrêté l’entraînement parce qu’il trouvait qu’il y avait de la nonchalance, qu’on ne préparait pas ce match pour le gagner. On était en ville, on nous a proposé de faire un match, on a fait un match. Mais comme dit Jean-Louis (Gasset), on n’est pas là pour partir à Punta-Cana en claquettes», balance le milieu de terrain de Chelsea. Qui a terminé son intervention par une mise en garde: «Si on retombe dans nos travers, on repart en arrière». Et quand on regarde dans le rétro des Bleus, ce n’est pas très joli.

A.M. (avec B.V. à Donetsk)
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr