Journal des Bleus: Pas d'inquiétude «outre-mesure» pour Cabaye... La France fait peur à l'Espagne...

4 contributions
Publié le 16 juin 2012.

FOOTBALL - Pour tout savoir de l'actualité de l’équipe de France à l'Euro...

Samedi 16 juin

Les Bleus rendent hommage à Thierry Roland

Lors de leur entraînement quotidien à Kirsha, les joueurs de l'équipe de France se sont réunis autour du rond central avec le staff pour observer une minute de silence en hommage à Thierry Roland. Après avoir applaudi, les joeurs ont démarré leur scéance.

La France fait peur à l’Espagne

On le sait, l’équipe de France est une des bêtes noires de l’Espagne en football. On a pas trop eu l’occasion de tester cette vérité face à la génération championne du monde et d’Europe des potes de Xavi, mais toujours est-il que les Bleus font encore peur à la Roja. «Parmi nos adversaire possibles, la France me paraît l’équipe la plus forte, estime ainsi l’Espagnol Alvaro Negredo. C’est elle qui le plus de potentiel selon moi.» Joli compliment.

Pas trop d’inquiétudes pour la cuisse de Cabaye

Sorti en milieu de deuxième mi-temps face à l'Ukraine, Yohan Cabaye était un peu touché à la cuisse. Samedi matin, Laurent Blanc a rassuré sur l'état de santé de l'un de ses hommes de base, tout en précisant que le joueur de Newcastle était touché. «Je ne suis pas inquiet outre mesure, mais quand c’est des problèmes musculaires il faut faire attention, résume le sélectionneur des Bleus. Il avait déjà ressenti une petite pointe la veille du match, ça c’était effacé avec l’entraînement. Là il a ressenti de nouveau une pointe derrière la cuisse ou la fesse droite… droite ou gauche? Je sais plus, j’ai pas regardé sa fesse (rires). Comme c’est un garçon prudent, il a de suite pensé qu’il fallait pas insister.»

Laurent Blanc a eu le droit à une bière, mais pas les joueurs

L'équipe de France a beau avoir pratiquement presque assuré sa qualification pour les quarts de finale de l'Euro, l'ambiance n'était pas forcément à la fiesta dans le vestiaire après-match. Concentrés sur le match face à la Suède, les Bleus n'ont pas droit aux pack de bières que Marc Lièvremont avait distribué, un soir d'automne, à son XV de France. Laurent Blanc, lui, a eu plus de chance. «J'ai bu une bonne bière bien fraîche, raconte-t-il, hilare. On est conscient d'avoir gagné un match. Voilà. Ne perdons pas notre objectif, soyons déjà dans la préparation du match prochain. Hier, on a eu une bonne bière pour le staff. les joueurs, eux, un petit coca.»

B.V, à Donetsk
Mots-clés
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
1 Nantes 0 0m
2 Saint-Etienne 0 0m
3 Montpellier 0 0m
4 Caen 0 0m
5 PSG 0 0m

Classement complet

Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr