Foot/Euro: Pour Samir Nasri, «personne ne joue pour sa gueule» en bleu

3 contributions
Publié le 16 juin 2012.

De notre envoyé spécial à Donetsk,

De la satisfaction, forcément. Comblés par leur victoire face à l'Ukraine (2-0) les Bleus estiment qu'ils ont fait un grand match. Peut-être le plus abouti de l'ère Blanc, comme l'évoque Yohan Cabaye.

Laurent Blanc: «On a été dominateur pendant presque tout le match, j’ai vu les statistiques sur la possession (52 à 48% pour la France) et les tirs (16 à 9). On a construit notre victoire en première période, j’ai dit aux joueurs de ne pas lâcher. On s’attendait à une réaction des Ukrainiens pendant les 15 premières minutes mais on a dominé, on a eu des temps forts, ils en ont aussi mais je pense qu’on mérite cette victoire. Je suis très heureux d’avoir gagné. 6 ans sans victoire en compétition officielle c’est long, j’espère qu’on n’attendra pas 6 ans de plus car sinon je ne serai pas là pour vous en parler, j’aurai été viré avant!»

Alou Diarra: «Il y avait plus d'espaces en seconde période. En première, on les a fait reculer, ce qu'ils n'ont pas l'habitude de faire. On a pris notre temps. C'est pas mal, on va savourer, ça faisait six ans qu'on n'avait pas gagné en compétition officielle. Il y a clairement des favoris, mais il faut jouer notre chance à fond. On a de tout, de la puissance, de la technique et de la vitesse. On doit encore progresser sur des domaines mais on va dans le bon sens, travailler en faire plus et ne pas seulement se reposer sur le talent de certains. On a une équipe beaucoup plus constante et difficile à jouer. J'espère qu'on va continuer à monter en puissance. Il faut être ambitieux et perfectionniste.»

Yohan Cabaye: «Après l’orage, le plus dur était de rester dans le match, de rester concentrés. On a fait un bon match ce soir. Le coach a misé sur une équipe très offensive et ça a payé. Est-ce que c’est le match le plus abouti? Je pense car il y a vraiment tout eu, du mouvement, des permutations, du jeu en profondeur. Et derrière on a comblé les brèches. Quand tu as des joueurs comme ça devant, il faut s’adapter derrière, être assez intelligent.»

Karim Benzema: «C’était important de gagner. L’Euro est bien lancé et avec la manière en plus. Le premier match a été très difficile, dans les 20 premières minutes on n’était pas dedans. Là on a su au premier contact qu’on y était. Après, on a des joueurs qui peuvent faire des différences, c’est ce qu’on a fait, on a pris les espaces. Le 4-2-3-1? C’est un autre choix tactique. Menez aime bien prendre la profondeur et Samir jouer derrière l’attaquant. Moi, je peux permuter avec les deux sur les côtés ou avec Samir, ça me va. On monte en puisse, on est en confiance, il faut continuer.

Samir Nasri: «C’est la première victoire de l’équipe de France en phase finale depuis 2006. On est en tête du groupe, c’est bien mais c’est pas une fin de en soi. Le terrain était humide, les Ukrainiens n’ont pas voulu faire arroser, la pelouse, ça a fluidifié le jeu. Sur certaines actions, on a vraiment fait du beau jeu, du jeu à trois. On a pas mal pris l’espace, plus que le premier match, ça a fait la différence. On est en confiance. On apprécie de jouer ensemble. On se fait beaucoup de passes. Chacun essaye d’apporter quelque chose au collectif et on joue pour l’équipe, pas pour sa gueule.»

Franck Ribéry: «Nous étions plus libérés que contre l’Angleterre. On s’est pas mal amusés sur le terrain, on était plus relachés. Quand on menait 2-0, on aurait pu en faire en plus. Mais bon, on est une équipe très jeune et il n’y a pas beaucoup de jouer d’expérience dans l’équipe. Ce qui est important pour nous c’est de prendre du plaisir et d’être heureux.»

Propos recueillis par Bertrand Volpilhac, à Donetsk
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité

Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr