EN DIRECT - Euro 2012: Revivez Espagne 4-0 Irlande en live comme-à-la-maison

42 contributions
Publié le 14 juin 2012.

FOOTBALL - Le tenant du titre n'est pas encore totalement au point...

ESPAGNE 4-0 IRLANDE
Torres (4' et 70')
Silva (49')
Fabregas (82')

90+3 C'est terminé. L'Espagne s'impose sans aucun problème dans ce non-match. Une victoire totalement logique face à des Irlandais qui n'avaient pas le niveau de l'Euro. Enfin, je dis ça, on fera peut-être moins les malins demain contre l'Ukraine. Merci de nous avoir suivis et à la prochaine pour la suite des lives.

89' Et les Irlandais qui chantent quand même en tribunes... Les acharnés, bravo à eux.

86' Donc en clair, l'Espagne jouera la première place à distance avec l'Italie et la Croatie au prochain match. C'est important pour les Bleus en cas de qualif...

84' C'est quand tu vois le niveau de l'Irlande que tu te dis qu'un Euro à 24 équipes risque d'être pathétique.

82' BUUUUTTTTTT de l'Espagne! Fabregas colle unbe frappe au ras du poteau. Et quelle faiblesse de la défense irlandaise... 4-0

80' Sinon, y'a un Green qui est entré côté irlandais. Le mec pouvait jouer pour l'Irlande ou le Mexique. Aucune autre équipe.

78' Et Del Bosque fait tourner pour ménager les troupes. Le luxe quoi.

75' Bon, faut pas non plus s'emballer. Cette équipe d'Irlande est d'une faiblesse criarde.

73' La sortie de Torres applaudit par Cesc Fabregas. deux petits buts et puis s'en va. Belle revanche quand même.

72' Alors, elle ne devait pas jouer avec un attaquant cette équipe d'Espagne?

70' BUUUUTTTTTT de l'Espagne! Le doublé de Torres qui part seul dans le dos des défenseurs. Enorme El Nino! 3-0

67' Rien n'à voir mais le PSG a abandonné la piste Thiago Silva, trop cher. Mais oui.

64' Del Bosque fait sortir le seul espagnol rouquin, Xabi Alonso. Il a fait très mal à ses cousins.

62' Oh l'avalanche d'occasion sur le but de Given... Busquets frappe juste à côté. Quel malheur pour les 30.000 supporters irlandais qui ne verront jamais un but de leur équipe en compétition officielle...

60' Quand on voit l'Irlande, ce soir, on peut avoir une pensée pour l'Azerbaïdjan, les Féroés et Andorre qui auraient largement eu leur place à l'Euro.

57' Torres à la limite du hors jeu... Il va nous claquer son doublé le salaud. Vous l'avez lu à la 2e minute de ce live, hein.

54' @guigui33370 on est d'accord. Il va falloir un peu de temps à certains consultants pour se faire les dents.

52' Dur de savoir ce que vaut vraiment l'Espagne sur ce match. La faiblesse de l'Irlande brouille la lecture du match. Vivement le quart de finale contre la France. Ahaha

50' Je serais défenseur central irlandais, je me remettrai au rugby direct. Fini le foot.

49' BUUUTTTTTT de l'Espagne!!! David Silva met la défense irlandaise sur le cul. Un but à deux à l'heure, sublime, à la Waddle. 2-0

48' Trapattoni est à deux doigts d'entrer sur le terrain. Chaud bouillant le septuagénaire. Il a quatre Guy Roux dans chaque jambe.

46' C'est reparti. Et on va forcément voir des buts. C'est écrit.

MI-TEMPS

45' Et une dernière parade de Shay Given qui claque le ballon au-dessus de sa barre. C'est la mi-temps. Finalement, l'Irlande aurait pu être menée bien plus largement.

43' Et un premier quart d'occasion pour les Irlandais. Casillas n'a toujours pas enlevé le plastique autour de ses gants.

41' @damshm, ce qui est étonnant c'est qu'ils aient trouvé un vol aller. Cette équipe ne joue pas au foot, c'est terrible pour elle. C'est la plus belle leçon de football depuis le début de l'Euro.

39' La passe à dix devant la défense irlandaise, c'est sympa, mais c'est pas du hand les gars. Faut penser à tirer des fois.

37' Sur un match comme ça, tu peux mettre Rudi Riou dans le but de l'Espagne, tu crains rien. Casillas n'a pas touché un ballon. Il fait grimper le chômage.

35' Même dans les airs, les Espagnols bouffent les Irlandais. Manqueraient plus qu'ils leur mettent la misère au bar après le match aussi.

33' Alerte. Les Irlandais ont enchaîné trois passes. Et on ne parle pas de rugby.

30' L'Irlande n'est pas loin de passer à la Trap. Avec 0 points en deux matchs, c'est la sortie a priori.

28' Sympa en tout cas cette cession d'entraînement de l'Espagne. Ils font mumuse depuis le début. Et on ne voit pas comment ça pourrait changer.

26' On oublie trop souvent la souffrance de certains...

24' Etre attaquant en équipe d'Irlande, c'est comme les couilles du pape. Ça ne sert à rien.

22' Bon, au niveau de la possession de balle, c'est une belle boucherie. On doit être à 95% - 5% C'est quand vous voulez, les Irlandais.

20' C'est Pique qui déborde sur les ailes chez les Espagnols. Imaginons Mexes partir dans le couloir. Ah non, en fait.

19' A priori, Torres n'a pas dit "ferme ta gueule" aux journalistes espagnols. C'est aussi ça la différence entre les Bleus et les champions du monde

17' En défense l'Irlande souffre. Faites entrer Keith Wood.

16' Ça pue l'attaque défense pendant 90 minutes quand même. Si les Irish reviennent au score, ce sera en balaçant un long ballon de 130m en espérant que Casillas fasse uen cagade sur uen sortie aérienne.

14' On squatte la surface irlandaise. S'ils tiennent jusqu'à la mi-temps sans en prendre un deuxième, c'est un miracle.

12' Et double mimine à la limite de la surface irlandaise. Irlandaise et espagnole, mais l'arbitre siffle la première.

11' Vous aurez noté l'expertise d'Alexandre Pedro, notre envoyé spéciale en Pologne qui est déjà sur une bonne piste côté prono. Cet homme a quand même annoncé le titre mondial de Jakov Fak l'hiver dernier en biathlon. Respect.

10' Je sais pas pourquoi, mais ce match peut tourner à la pillule générale. Genre 5-0 au final.

8' Et Torres qui frôle le doublé sur une reprise au premier poteau. On parle du même là?

6' Et Fernando Torres qui passe le bonjour à tous ceux qui imaginaient une Espagne sans numéro 9.

5' Le défenseur irlandais qui marche sur les genoux, il faut lui dire de décrocher la caravane qu'il a au cul. Scandaleux à ce niveau.

4' BUUUUTTTTTTT de l'Espagne!!! Torres ouvre le score d'entrée. Quelle défense pourrie des Irlandais. 1-0

3' Le Cox qui joue en attaque a des bras de marin qui bat tout le monde au bras de fer dans les troquets de Brighton.

2' Sinon, notre envoyé spécial a déjà sa petite idée sur le résultat final.

1' C'est parti les amis. L'hymne irlandais était encore un grand moment. Frissons.

20h43: Voici les compos et on y va.

Compo de l'Espagne: Casillas - Arbeloa, Ramos, Pique, Alba - Busquets, Alonso, Xavi, Silva, Iniesta - Torres.

Compo de l'Irlande: Given - O'Shea, Dunne, St Ledger, Ward - Duff, Andrews, Whelan, McGeady, Cox - Keane.


20h41: Les Espagnols ne chantent pas leur hymne. Honte à eux. Evidemment, c'est une joke.

20h36: Bonsoir tout le monde. On est parti pour le deuxième live de la soirée. J'espère que vous êtes chauds. Et je tiens à préciser d'emblée que je serai pro irlandais pendant toute la première mi-temps. J'ai mis mon PEL dessus.

Sur le papier, il n’y a pas photo. Face à l’armada espagnole, tenante du titre, l’Irlande n’a que son courage, son héros vieillissant (Robbie Keane) et le soutien de la Green Army. Sauf que les pronostics sont souvent démentis dans cet Euro. Et l’Espagne, en plein flou tactique, surtout en attaque, n’est pas aussi radieuse qu’en 2008 et en 2010. Une surprise est-elle possible? Si Fernando Torres est titulaire et qu’il s’ingénie à rater toutes ses occasions de but, pourquoi pas. 

>> Parce que votre passion pour l’Irlande va plus loin qu’une chanson de Michel Sardou, suivez Espagne-Irlande en live comme-à-la-maison à partir de 20h30

Venez défiez la rédaction aux pronostics

Composez votre 11 idéal pour l'équipe de France

A.M. (R.S. pour le live)
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité

Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr