Equipe de France: Une charnière jeune mais rassurante

2 contributions
Publié le 8 septembre 2012.

FOOTBALL - Mamadou Sakho et Mapou Yanga-Mbiwa ont passé une belle soirée en Finlande…

De notre envoyé spécial à Helsinki

Bien sûr, tout n’a pas été parfait. Dans leur alignement, dans leur communication ou dans leur relance, Mamadou Sakho et Mapou Yanga-Mbiwa, les deux défenseurs centraux de l’équipe de France, ont encore beaucoup de progrès à faire. Le Montpelliérain en convient aisément d’ailleurs, «il faudra encore régler deux ou trois petits trucs pour se mettre au point, notamment qu’on insiste sur les couvertures alternées.» Mais dans l’ensemble, la jeune paire (7 sélections à eux deux avant ce match) a plutôt bien résisté à l’épreuve du feu, avec une victoire 1-0 en Finlande, vendredi.

 

«Ce match va leur permettre grandir»

«J’ai aimé les deux, débriefe ainsi Didier Deschamps, le sélectionneur. Le contexte était difficile. Il y a eu de l’adversité. Ils n’ont pas une expérience très importante du haut niveau, mais ils sont là, et c’était logique qu’ils débutent ensemble. Ce match va leur permettre de grandir.» Rassurante, cette paire, elle semble aussi complémentaire. Les deux hommes s’apprécient et le montre en faisant les nigauds ensemble devant les caméras placées en zone mixte.

 

« J’ai déjà joué avec lui avec l’équipe de France espoirs, rappelle Sakho, le défenseur du PSG. On s’est bien parlé. Personnellement, je me suis bien senti, je pense que lui aussi.»

 

«On ne prend pas de but»

Parfois prise à défaut sur ses côtés, où Anthony Réveillère et Patrice Evra n’ont pas vraiment réalisé un match inoubliable, la défense française a permis à Hugo Lloris de passer un match plutôt tranquille, même s’il a eu a réaliser un arrêt déterminant en fin de match. Et tout le mérite en revient à la paire Sakho – Yanga-Mbiwa.

 

«C’est jeune mais ça a déjà prouvé au très haut niveau», complimente le gardien des Bleus. «Ce n’est pas une surprise de les retrouver à ce niveau-là ce soir. C’est une suite logique après le match contre l’Uruguay (en amical le 15 août dernier, 0-0). Une nouvelle fois on ne prend pas de but, c’est bon pour la confiance.» On n’y est pas encore, mais dans un mois se profile un excitant déplacement en Espagne. Et c’est là qu’on pourrait bien savoir pour de bon ce que cette charnière centrale a dans le ventre.

Bertrand Volpilhac
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
1 PSG 79 33m +55
2 Monaco 69 33m +27
3 Lille 63 33m +18
4 Saint-Etienne 56 33m +15
5 Lyon 54 33m +11

Classement complet

Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr