Equipe de France: Vers un duo Giroud-Benzema contre l’Uruguay

4 contributions
Publié le 14 août 2012.

FOOTBALL - Didier Deschamps va tester deux schémas de jeu différents pour sa première...

Non, Didier Deschamps ne fera pas du Laurent Blanc remixé. Même si le nouveau sélectionneur de l’équipe de France a commencé sa première conférence d’avant-match par confier le brassard de capitaine à… Hugo Lloris. En dehors de ce choix de continuité un peu par défaut, «DD» devrait s’autoriser quelques innovations lors du match amical face à l’Uruguay et notamment jongler entre les dispositifs tactiques. Le point sur les nouveautés à attendre mercredi soir au Havre.

Une défense centrale rajeunie

Trouver une charnière centrale fiable, c’est le grand impératif de Didier Deschamps dans l’immédiat. Le duo Rami-Méxès, privilégié par Blanc, a explosé en plein vol à l’Euro. Si le Valencien devrait être revu dans un futur proche, le Milanais a sans doute dit adieu aux Bleus. Place à l’avenir, donc, avec Yanga-Mbiwa, Sakho et Varane (Koscielny, blessé, est reparti en Angleterre). Les deux premiers partent favoris pour débuter, même si Deschamps a refusé de les mettre sous pression: «Bien défendre ce n’est qu’une charnière performante, c’est trouver une association avec les latéraux et les milieux défensifs pour aider la charnière à se stabiliser». A charge pour Mathieu Debuchy et Gaël Clichy, plus expérimentés, de guider ce tout nouvel axe central dans ses premiers pas à ce niveau.

Une ossature lilloise

Mathieu Debuchy, Marvin Martin, Rio Mavuba et Dimitri Payet, ils sont quatre joueurs lillois à avoir été convoqués par Deschamps, qui n’a pas nié l'évidence. Oui, il mise sur la complémentarité des hommes de Rudi Garcia pour proposer une première ossature à partir de laquelle bâtir une équipe qui compte beaucoup de nombreux visages. «C'est un club performant. Il y a l'avantage que les joueurs se connaissent avec des affinités techniques sur le terrain, et des affinités aussi en dehors» a commenté le sélectionneur. Mavuba et Debuchy sont presque certains, Martin et Payet pourraient patienter sur le banc. Avec le retour attendu de Yohan Cabaye, et peut-être de Rami pour les éliminatoires de septembre, on devine le socle sur lequel veut s’appuyer le staff tricolore.

Une variété tactique plus grande

L’association Giroud-Benzema, guettée en vain lors du dernier championnat d’Europe en dehors de dix minutes face à la Suède et l’Espagne, fait bien partie des plans de DD. Les deux hommes devraient être alignés ensemble au moins une mi-temps, au nom d’une «présence offensive plus importante» qu’avec un système à une seule pointe. Une démarche logique, tant la tendance au décrochage de Benzema pourrait trouver un pendant parfait avec les qualités de fixation du nouvel attaquant des Gunners. Mais le sélectionneur entend également tester une équipe «avec un attaquant axial et un joueur juste derrière». Un rôle qui pourrait être dévolu à Marvin Martin ou Mathieu Valbuena, «afin d'être moins en difficulté face à un milieu de terrain renforcé», si besoin. 

Julien Laloye
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
1 PSG 79 33m +55
2 Monaco 69 33m +27
3 Lille 63 33m +18
4 Saint-Etienne 57 34m +15
5 Lyon 54 33m +11

Classement complet

Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr