Ibrahimovic marque pour son premier match avec le PSG

10 contributions
Publié le 29 juillet 2012.

FOOTBALL - Le Suédois a déjà montré toute sa classe...

La superstar du Paris SG Zlatan Ibrahimovic a réussi ses grands débuts sous le maillot parisien en inscrivant un but lors du second match amical de la tournée américaine du club de la capitale, pourtant tenu en échec par DC United (1-1), samedi, au cours d'un match interrompu 45 minutes par un violent orage. L'histoire retiendra que c'est au bout de seulement 2 minutes et 30 secondes que le grand attaquant suédois a ouvert son compteur avec le PSG. Bien servi par Ménez, Ibrahimovic s'est facilement joué du défenseur local Woolard pour tromper le gardien adverse d'une frappe enroulée du pied gauche dans le petit filet.

Un geste que l'avant-centre, transfert le plus retentissant depuis le début de l'ère qatarie, a effectué quasiment sans forcer, à l'image de cette première prestation en tant que joueur du PSG. Comme l'avait prévenu l'entraîneur Carlo Ancelotti la veille, Ibrahimovic n'est resté que 38 minutes sur la pelouse du RFK Stadium avant d'être remplacé par Hoarau mais ce court laps de temps lui a amplement suffi pour montrer par instants son énorme talent et imprimer déjà sa marque sur sa nouvelle équipe.

Encore juste physiquement

Arrivé tardivement à ce stage américain (mardi), «Ibra» n'avait pas le jus et la condition physique nécessaires pour tenir plus longtemps sur le terrain. La chaleur et l'humidité de la capitale américaine l'ont également obligé à jouer à l'économie. Mais le Suédois ne pouvait pas rêver d'une meilleure entame avec ses nouveaux coéquipiers. Encore à court de préparation, Ibrahimovic s'est donc contenté de jouer simplement, décrochant énormément pour essayer de remiser à une touche de balle avec ses partenaires. Ouverture millimétrée, comme celle à destination de Maxwell (27e), passes en en pivot, frappes: le Suédois a sorti la panoplie complète de l'avant-centre... en marchant.

Il a surtout démontré que la moindre erreur dans sa zone pouvait se traduire par un danger immédiat, comme cette mauvaise relance d'un défenseur américain qu'il a failli transformer en but sur une frappe puissante, de peu au-dessus (30e).

Un PSG pas conquérant

Pour le reste, Paris n'a pas montré un visage très conquérant à deux semaines de l'ouverture de la Ligue 1 contre Lorient au Parc des Princes. Après trois rencontres prometteuses contre les modestes Autrichiens de Stegersbach (9-0), le CSKA Moscou (2-2) et le champion d'Europe Chelsea (1-1), le PSG s'est fait bousculer par la franchise de la capitale fédérale américaine et a logiquement concédé l'égalisation sur un penalty transformé par De Rosario après une main de Bisevac dans la surface de réparation (33e).

Si Carlo Ancelotti a une nouvelle fois beaucoup fait tourner son effectif, la défense a tout de même donné de sérieux signes de fébrilité, n'étant sauvée que par la barre transversale, sur une tentative de Pontius (20e), ou sur des parades décisives de Douchez (23e, 55e). Au rayon des satisfactions, Ancelotti a pu noter la bonne rentrée de Ménez, auteur d'une passe décisive, et celle de Matuidi, très actif au milieu en seconde période. Il reste encore un match aux Parisiens, contre le FC Barcelone, le 4 août au Parc des Princes, pour peaufiner leurs réglages avant le redémarrage du championnat.

© 2012 AFP
Mots-clés
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
1 Caen 0 0m
2 PSG 0 0m
3 Monaco 0 0m
4 Marseille 0 0m
5 Toulouse 0 0m

Classement complet

Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr